Immobilier. Quels rendements prévus pour la SCPI en 2021 ?

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Comme pour tous les actifs financiers, les investisseurs s’interrogent pour savoir quels seront les rendements des SCPI (Société civile de placement immobilier) en 2021. Malgré deux confinements et la crise engendrée par la Covid, elles ont rapporté en moyenne 4,4% en 2020. Qu’en sera-t-il pour cette année dans un contexte économique chaotique ?

Un placement financier qui résiste aux crises

La SCPI est un placement immobilier à long terme. PF Grand Paris fut le premier du genre lancé en 1966. Depuis, 35 sociétés proposent 200 SCPI avec des profils d’investissements différents. Elles ont attiré l’épargne d’un million de personnes désireuses de placer leur argent dans l’immobilier sans se soucier de la gestion de loyers ou de l’entretien des biens et en mutualisant les risques. Les sociétés civiles en placement immobilier ont montré leur capacité à tenir bon face aux aléas économiques et rapportent bien plus que le livret A.

2021 plus compliqué que 2020 pour les rendements

Cette grande capacité à résister et un taux plus attractif que l’épargne traditionnelle ne signifie pas dire qu’il faut investir les yeux fermés. Si on y regarde de plus près, les sociétés civiles en placement immobilier qui ont le mieux résisté ou rapporté davantage en 2020 sont celles qui investissent :

  • Dans des produits diversifiés mixant différents types de biens immobiliers
  • Dans l’immobilier médical
  • Dans l’immobilier logistique (entrepôt, plateforme de traitement d’E.commerce).

Les gens auront toujours besoin d’avoir un toit sur leur tête, et les entreprises, même si elles recourent plus au télétravail, conserveront toujours des locaux. Les sociétés civiles en placement immobilier de bureau comme Primopierre ne sont pas prêtes de disparaître. Les besoins des entreprises vont sans doute évoluer avec des surfaces moins importantes ou une redistribution des volumes, mais la crise sanitaire de la Covid a révélé la nécessité de locaux qualitatifs bien situés, comme elle a montré le besoin réel des salariés à se retrouver pour échanger et collaborer sur des projets.

Par ailleurs, l’État est déterminé à soutenir l’économie et les entreprises « quoiqu’il en coûte ». Une volonté qui a permis et permettra de limiter les risques de loyers impayés. Ces dispositifs d’aide ont parfaitement fonctionné en 2020. Il n’y a aucune raison pour qu’il en soit autrement en attendant la reprise de l’économie. Un constat fait par Corum qui investit dans l’immobilier à l’étranger et a servi un taux de 5,66% en 2020 avec CORUM XL.

Retenir les leçons de 2020

L’épargne en France a explosé en 2020 atteignant 55 milliards d’euros sur les livrets en mars 2020. Pour ceux qui veulent diversifier leurs placements et profiter de la « pierre papier », plusieurs sociétés civiles de placement peuvent répondre à leurs attentes :

  • Activimmo, spécialisée dans la logistique urbaine s’avère prometteuse. Cette année, elle prévoit de nouveaux achats de centres de logistiques, de centres de tri, de messageries ou d’immeubles professionnels
  • Pierval Santé spécialisée dans l’immobilier médical (EPHAD, centre de soins, cliniques, hébergement de santé ) offre une bonne rentabilité

Ces sociétés civiles en placement immobilier tiennent compte à la fois des transformations sociétales et des besoins qui se sont révélés de façon aiguë au cours de l’année 2020 soulignant, notamment, l’évolution démographique européenne.

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de Breizh-info.com

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Articles liés

Immobilier. Les Français maintiennent leurs projets en 2021, avec des changements…

Les projets immobiliers passent entre les gouttes de la crise sanitaire et de la morosité actuelle. Un récent sondage souligne que les ambitions d'achats...

Côtes d’Armor. À Saint-Brieuc comme dans tout le département, les prix de l’immobilier s’envolent

Les chiffres de l'immobilier ne trompent pas : la Bretagne est bien devenue le nouvel eldorado des Français. Le département des Côtes d'Armor n'échappe...

Nantes : Les prix de l’immobilier continuent de grimper

La covid-19 n'y change rien pour le moment. Les prix de l’immobilier continuent de grimper à Nantes, 5 ème ville la plus chère de...

Immobilier. 13% de baisse du volume des ventes de logements neufs en 2020

L’Observatoire du logement neuf en Bretagne (OREAL) vient de publier ses chiffres pour l'année 2020, chiffres qui font état d'une baisse du volume des...