Surzur (56). L’entreprise PAPATE s’associe à l’Institut Curie pour lutter contre le cancer pédiatrique

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Le 15 Février, la journée internationale du cancer de l’enfant est l’occasion de mettre en lumière cet enjeu de santé publique afin de sensibiliser et de mobiliser autour de la lutte contre les cancers de l’enfant. A cette occasion, Papate, une entreprise bretonne de puériculture basée à Surzur, dans le 56 , s’engage à reverser 10% de son chiffre d’affaires à l’Institut Curie.

Chaque année en France, 2 500 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chez les enfants et adolescents. Plus de la moitié chez des enfants de moins de 5 ans. Malgré les progrès de la recherche, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez les enfants. Les cancers pédiatriques étant des cancers rares, ils nécessitent des travaux de recherche complexes, spécifiques et coûteux.

« Chez PAPATE, l’enfant est au cœur de nos préoccupations. Nous avons fait le choix d’une marque de puériculture engagée, dans le respect de l’environnement et de la santé des plus jeunes. Les acteurs classiques de la puériculture proposent majoritairement des vêtements en coton ou fibres synthétiques. Le coton utilisé est massivement traité avec des pesticides et des agents polluants. Après confection, ce coton est directement en contact avec la peau des enfants et des nouveaux nés. Les microparticules toxiques peuvent pénétrer dans leur organisme. Depuis le tout premier jour, nous nous appliquons à confectionner des produits utilisant du coton BIO, exempt de tout produit chimique et à proposer des produits sains et sans risques pour les plus petits » indiquent les gérants de l’entreprise pour qui il était normal de s’associer à l’Institut Curie.

L’entreprise qui propose vêtements et utilitaires pour bébés et enfants, a opté pour le référentiel sur le textile biologique GOTS. Il est la référence mondiale en terme d’évaluation des fibres biologiques. Le référentiel intègre les aspects sociaux et écologiques. Il repose sur une certification indépendante de toute la chaîne d’approvisionnement ce qui doit permettre de garantir la meilleure qualité de Coton pour les petits.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

1 COMMENTAIRE

  1. Lire sur ce dramatique sujet , l’excellent livre du Dc . Christian Tal Schaller : « VACCINS : un génocide planétaire  »
    Les vaccins imposés aux enfants avant un an ( 11 en ce moment avant 3 mois ..) c’est à dire avant que leur immunité naturelle ne soit opérationnelle , est la 1ère cause des cancers
    chez les très jeunes enfants ..et de l’autisme ..!! et il y en de + en ° tous les ans depuis ces vaccinations obligatoires .
     » Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort …la science devient criminelle .. » = Albert Einstein .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Ils vont effectuer les 3414 km du Tour de France contre le cancer des enfants

Tandis que les coureurs du Tour de France s'élanceront pour une 108e édition,  Yann Le Flem papa d'une enfant décédée d'un cancer en 2018...

Droits des enfants. La Manif Pour Tous appelle à manifester les 7 et 8 juin aux abords de l’Assemblée nationale

Le projet de loi Bioéthique sera examiné en troisième lecture dans la semaine du 7 au 11 juin à l’Assemblée nationale. La Manif Pour...

La PMA : une pratique eugéniste

Aude Mirkovic, porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance, nous en dit plus sur les dessous de la PMA et du projet de loi bioéthique. https://www.youtube.com/watch?v=-eg3jqYl_J4 Crédit...

Cancer chez l’enfant. La Diagonale solidaire Brest-Menton en Bretagne le 14 juin 2021

4 coureurs amateurs rallieront Brest à Menton, 1 400 kilomètres, 10 000 D+, en 110 heures. Une aventure au long cours pour sensibiliser le...