Masque obligatoire. Des violences à Nantes et Rezé

A LA UNE

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses...

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Des remarques sur le port de masque ont encore provoqué de violentes agressions à Nantes, dans le tramway, et à Rezé.

Le 13 février, vers 22h40, le contrôle d’un usager alcoolisé dans une rame de la TAN sur la ligne 1, à la Moutonnerie, a dégénéré. L’usager n’avait pas de masque, les agents lui ont fait remarquer, il s’est rebellé et a sorti un couteau. La police municipale a du intervenir.

Son intervention a été perturbée par l’intervention d’une femme visiblement énervée qui s’en est prise aux fonctionnaires, les a insultés et a tenté de les mordre. Conduite à l’hôtel de police, elle a été libérée en raison d’un état psychiatrique jugé incompatible avec la garde à vue. L’usager au couteau y est toujours en revanche.

A Rezé, dans l’hyper Océane – qui demeure ouvert contrairement à sa galerie marchande – une employée de rayon qui avait demandé le 12 février vers 16h30 à deux adolescents âgés de 15 ans de porter le masque a été bousculée et le vigile arrivé en renfort a pris un coup de poing. Les deux adolescents ont été embarqués par la police et libérés le lendemain ; ils sont convoqués devant le tribunal pour enfants pour violences en réunion.

Par ailleurs deux jeunes âgés de 19 et 20 ans ont été pris en charge par les secours ce 14 février à 3 heures du matin, après avoir été agressés à l’arme blanche dans le bourg ; l’un d’eux est blessé à la tête et dans le dos, dans un état grave.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Larmor-Plage : Seabird invente un filet de pêche biodégradable et compostable

Un filet de pêche biodégradable en mer et compostable, voilà une une innovation technologique qui fait beaucoup parler d'elle. La...

Des scènes de liesse à Belfast et à Glasgow pour célébrer le titre des Rangers

Des milliers de fans des Glasgow Rangers se sont rassemblés, bravant les mesures de tyrannie sanitaire, dans les rues...
- Publicité -