Masque obligatoire. Des violences à Nantes et Rezé

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Des remarques sur le port de masque ont encore provoqué de violentes agressions à Nantes, dans le tramway, et à Rezé.

Le 13 février, vers 22h40, le contrôle d’un usager alcoolisé dans une rame de la TAN sur la ligne 1, à la Moutonnerie, a dégénéré. L’usager n’avait pas de masque, les agents lui ont fait remarquer, il s’est rebellé et a sorti un couteau. La police municipale a du intervenir.

Son intervention a été perturbée par l’intervention d’une femme visiblement énervée qui s’en est prise aux fonctionnaires, les a insultés et a tenté de les mordre. Conduite à l’hôtel de police, elle a été libérée en raison d’un état psychiatrique jugé incompatible avec la garde à vue. L’usager au couteau y est toujours en revanche.

A Rezé, dans l’hyper Océane – qui demeure ouvert contrairement à sa galerie marchande – une employée de rayon qui avait demandé le 12 février vers 16h30 à deux adolescents âgés de 15 ans de porter le masque a été bousculée et le vigile arrivé en renfort a pris un coup de poing. Les deux adolescents ont été embarqués par la police et libérés le lendemain ; ils sont convoqués devant le tribunal pour enfants pour violences en réunion.

Par ailleurs deux jeunes âgés de 19 et 20 ans ont été pris en charge par les secours ce 14 février à 3 heures du matin, après avoir été agressés à l’arme blanche dans le bourg ; l’un d’eux est blessé à la tête et dans le dos, dans un état grave.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

Articles liés

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...