Assaut sur les îles Canaries. Le nombre d’arrivées de migrants clandestins a été multiplié par dix entre 2019 et 2020

A LA UNE

Armée. « Oui, de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement » : L’avertissement des militaires d’active aux autorités...

« Si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Des migrants venus de toute l’Afrique multiplient les assauts contre l’Europe, via les îles Canaries, dans l’optique d’y rentrer et d’y rester. Selon le ministère de l’Intérieur espagnol, entre 2019 et 2020, le nombre d’arrivées a été multiplié par dix pour atteindre à 23 000 personnes.

Le pic a été atteint en décembre avec un pic de plus de 8 000 arrivées et la dynamique enclenchée en 2020 se poursuit en ce début d’année 2021. En janvier, par rapport à la même période l’année passée, trois fois plus de migrants ont débarqué par bateau sur les côtes espagnoles.

La route de l’ouest de la Méditerranée n’avait plus été aussi pratiquée depuis plus de nombreuses années alors comment expliquer que cette route soit de nouveau empruntée par les candidats à l’exil ?

RFI explique les modifications dans ces vagues d’immigration qui font de l’Europe une cible, une destination finale :  « Il y a quinze ans, lors de la précédente crise migratoire, les migrants embarquaient principalement des côtes mauritanienne ou sénégalaise, avec une population en majorité subsaharienne. Aujourd’hui, les embarcations quittent pour la plupart le port de Dakhla au Sahara-occidental, et l’organe de protection des frontières européen Frontex observe un changement dans les nationalités accueillies. Sur les trois derniers mois de l’année 2020, plus de 9 000 arrivants étaient marocains »

Selon les chiffres d’Eurostat, 2,4 millions de ressortissants de pays tiers ont immigré dans l’Union Européenne en 2018. Sur les 446,8 millions de personnes vivant dans l’UE au 1er janvier 2019, 21,8 millions (4,9 %) étaient des ressortissants de pays n’appartenant pas à l’UE.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9...

Cybersécurité. Quelles menaces pour les réseaux de distribution électrique ?

Les cyberattaques menacent aussi les réseaux de distribution électrique et les entreprises stratégiques du secteur de l'énergie. Avec de...

Articles liés

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est un état de fait observable...

Michel Geoffroy : « Nos concitoyens ont parfaitement conscience que l’assimilation ne fonctionne plus et que l’immigration tourne à la catastrophe » [Interview]

Michel Geoffroy, que les lecteurs de Breizh-info.com connaissent bien, vient de publier un ouvrage important intitulé Immigration de masse, l'assimilation impossible, aux éditions La...

En Belgique, Coronavirus ou pas, les demandes d’asile augmentent

Le nombre de demandes d’asile est à nouveau en hausse en Belgique malgré la crise sanitaire. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés...

Loire-Atlantique. Le préfet va-t-il capituler sur la régularisation d’un migrant « face à l’émotion » ? [MAJ : Capitulation de la Préfecture]

MAJ du 27 avril 6h50 : Comme c'était prévisible, le Préfet de Loire-Atlantique, qui n'hésite pas à envoyer ses troupes faire de la répression...