Nantes. Les bunkers devant les halls d’immeuble ? Un perchoir à 150.000 € pour les dealers…

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

À titre d’expérimentation, Nantes Habitat a installé des « bunkers » – des structures métalliques devant deux halls touchés par le trafic de drogue, grillées sur les côtés et dont les deux portes s’ouvrent avec des passes, au 16 rue Edmond Bertreux (Dervallières) et au 4, rue Feyder (Breil-Malville). Néanmoins ces installations coûteuses – 150.000 € pièce n’amènent pas plus de sécurité aux habitants.

Si dans les deux cas les points de deal se sont momentanément déplacés (vers le 2 et le 6 rue Jacques Feyder, vers le 12 et le 10 au Building des Dervallières), les dealers les dégradent en débranchant les aimants des sas d’entrée et de sortie ou s’en arrangent. Au Breil, où pour arriver dans les appartements du 4, il faut désormais ouvrir cinq portes dont quatre avec un pass, la sécurisation n’empêche pas le deal de fonctionner à plein.

« Copier un pass, ça ne coûte pas très cher, et les dealers le font d’autant mieux qu’ils ont des nourrices dans les immeubles, qui y sont locataires… et donc ont les pass », relève un policier pour lequel la « pseudo-securisation, c’est de l’argent public foutu en l’air. De toute façon ils sont toute la journée dans le hall et dans les portes, pour eux, c’est ouvert. On voit bien que Nantes Habitat a mis des digicodes et des halls sur la quasi-totalité des HLM et ça ne change rien du tout au niveau du deal. Soit ils ont les pass, soit les portes sont ouvertes en permanence ».

Au 16, rue Edmond Bertreux, les dealers s’accommodent du hall « bunker ». Ils se perchent en effet dessus pour faire le guet, ce qui leur donne un meilleur point de vue que s’ils étaient au niveau du rez-de-chaussée, devant les portes. Les policiers sont vus de loin. Et les habitants de l’immeuble contemplent, au-dessus d’un des plus juteux lieux de trafic de drogue à Nantes, un jeune homme perché comme les guetteurs sur les voiliers de naguère, auquel il ne manque guère que des jumelles et une longue-vue.

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Frederick Lemarchand : « Le mouvement anti-pass sanitaire n’est pas destiné à s’éteindre »

Jusqu’où ira la contestation anti-pass sanitaire en France? Alors qu’une nouvelle journée de mobilisation est prévue le 7 août...

St Cast le Guildo (22). Le naufrage du Laplace

Le drame a marqué durablement les habitants de St Cast le Guildo et des villages proches de la baie...

1 COMMENTAIRE

  1. déjà que le prix comporte un zéro de trop, certainement pour graisser des pattes, mais ces cages aux folles sont d’une inutilité totale.
    à croire que la mairie a des petits copains à faire travailler avec l’argent du contribuable.
    on devrait exiger le remboursement de ces âneries sur les fonds propres de la maire.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : quatre mis en examen après la fusillade mortelle aux Dervallières

Après l’arrestation fin juin, en deux vagues, de sept personnes suspectées d’avoir commandité et participé à la fusillade qui, le 11 janvier dernier, a...

Laxisme judiciaire à Nantes. Un kilo de drogue dans la voiture : un an avec sursis

Il semble que le légendaire laxisme judiciaire nantais ait encore frappé. Cette fois dans une affaire de drogue. Le 22 juin dernier lors d’un contrôle...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...