André Comte-Sponville. « La santé est précieuse mais arrêtons d’en faire la valeur suprême »

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

André Comte-Sponville, Philosophe et auteur de « Que le meilleur gagne! » aux Editions Robert-Laffont était l’invité de Patrick Roger et Cécile de Ménibus sur Sud Radio.

Présentation du livre par l’éditeur :

Au tir à l’arc, tant que j’espère atteindre la cible, j’ai peur de la rater : me voilà séparé du bonheur par l’espérance même qui le poursuit. La flèche n’est pas encore partie ; je voudrais être déjà sur le podium ! Le sage, lui, n’espère rien ; il veut seulement viser bien. Or c’est ce qu’il fait. De quoi aurait-il peur ? Il est sans pression, à fois concentré et détendu. C’est pourquoi, disent les textes zen, “il atteint un pou en plein cœur”.

André Comte-Sponville traite dans ce livre des vertus et des limites du sport, ainsi que des valeurs qu’il peut incarner. Il s’agit de réconcilier l’idéal démocratique, qui suppose l’égalité de tous, avec l’idéal aristocratique, qui suppose au contraire leur inégalité, selon le principe : « Que le meilleur gagne ! »

Car si nous sommes tous égaux en droits et en dignité, nous ne le sommes ni en fait ni en valeur. C’est ce qui distingue la démocratie du nihilisme, et le sport d’un simple divertissement.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

Articles liés

Baptiste Marchais : « J’attends que cet Etat meurt. Et je reviendrai sur les cendres ! »

Sportif de très haut niveau, Baptiste Marchais est une des stars montantes de YouTube. Dans un entretien parfois musclé, l'influenceur se livre comme jamais...

Des réseaux académiques européens appellent à lever les obstacles au transfert des données de santé

Selon un nouveau rapport des réseaux académiques européens, les problèmes juridiques entravent le partage des données de santé avec des chercheurs en dehors de l’UE/Espace économique européen (EEE). Les auteurs appellent à...

Covid-19. Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus »

Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus ». Didier Raoult est directeur de l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille. Il...

119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides

119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques. Fin octobre 2020,...