Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La thermoablation des nodules thyroïdiens : une révolution médicale à Brest ?

La présence de nodules thyroïdiens est courante, mais dans 95 % des cas, ceux-ci sont bénins. Bien que souvent asymptomatiques, certains nodules peuvent entraîner des gênes respiratoires, des difficultés de déglutition ou des problèmes esthétiques en raison de leur taille ou de leur localisation. Traditionnellement, la chirurgie et les traitements médicamenteux à vie étaient les solutions privilégiées pour ces affections. Toutefois, une alternative non chirurgicale émerge : la thermoablation des nodules thyroïdiens bénins.

Après 10 ans d’études, cette technique fait partie des nouvelles recommandations nationales de la société savante d’endocrinologie et est accessible au sein du CHP Brest.

Qu’est-ce que la thermoablation ?

La thermoablation est une technique mini-invasive qui permet de traiter les nodules thyroïdiens sans recourir à la chirurgie. Cette procédure, réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale avec sédation légère, consiste à introduire une électrode directement dans le nodule via une approche percutanée. L’électrode, reliée à un générateur de radiofréquence ou de micro-ondes, émet de la chaleur (plus de 70 °C) pour chauffer et détruire le nodule de manière localisée et contrôlée, tout en épargnant les tissus sains environnants.

Avantages de la thermoablation

La thermoablation présente de nombreux avantages par rapport aux traitements traditionnels :

  • Non chirurgicale : Elle réduit considérablement les risques de complications.
  • Ambulatoire : Permet aux patients de reprendre rapidement leurs activités normales.
  • Peu invasive : Ne nécessite pas d’incision, évitant ainsi les cicatrices.
  • Conservatrice : Préserve la thyroïde, évitant ainsi une prise médicamenteuse à vie.

En outre, cette technique permet de réduire le volume du nodule jusqu’à 90 % de son volume initial et peut corriger une hyperthyroïdie d’origine nodulaire pour une partie des nodules traités.

Limites et défis

Malgré ses nombreux avantages, la thermoablation des nodules thyroïdiens n’est actuellement pas remboursée par l’Assurance Maladie, ce qui constitue un frein à son accessibilité. Un dossier est en cours d’instruction et les professionnels de santé espèrent une réponse favorable pour permettre à tous les patients éligibles de bénéficier de ce traitement.

Depuis la fin de l’année dernière, l’équipe d’endocrinologie du Centre Hospitalier Privé (CHP) Brest a ouvert des consultations dédiées à la thermoablation. Les premières procédures ont été réalisées au début de l’année au CHP Brest Grand Large. En septembre prochain, une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire nationale, organisée sous l’égide de l’AFTHY (Association Francophone de Thyroïdologie), se tiendra mensuellement pour évaluer l’éligibilité des patients à cette technique innovante.

La mise en place de la thermoablation à Brest a déjà suscité des témoignages positifs de la part des patients ayant bénéficié de cette intervention. La rapidité de récupération et l’absence de cicatrices sont souvent soulignées comme des points forts de cette technique.

La thermoablation représente une avancée significative dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins, offrant une alternative sûre, efficace et moins invasive à la chirurgie traditionnelle.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “La thermoablation des nodules thyroïdiens : une révolution médicale à Brest ?”

  1. mouchet dit :

    Tchernobyl 1986 et ses radiations qui se sont arrêtées à nos frontières parait-il par les politiques de l’époque et par un professeur apprenti sorcier qui l’affirmait, ont fait environ 300’000 cancers de la thyroïde en France. La chirurgie médicale a fait des progrès et cette technique d’ablation partielle des nodules même cancéreux sans ouvrir et dont ne pas favoriser les métastases est remarquable. Il y aura fallu 35 ans pour atteindre cette technologie. Donc beaucoup de femmes et d’hommes qui on eu l’ablation totale de la thyroïde doivent prendre à vie des hormones de synthèse. Belle avancée médicale, bravo et scandale politico médical étouffé pour des raisons économiques.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST

Meurtre à Brest. Un homme tué dans son appartement. Des tirs dans le quartier de Lambézellec

Découvrir l'article

BREST, Sport

La 22ème édition d’Odysséa Brest revient pour soutenir la lutte contre le cancer du sein

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Justice, Local, NANTES, Société

Naoned/Brest : leusket en doa e vab e-unan e Naoned evit mont da werzhañ dramm e Brest !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Local, RENNES, Société

Asinet er gêr e Roazhon evit e liammoù gant ar djihadisted, ar c’hoarier MMA a oa… e Kastell-Bourc’h !

Découvrir l'article

DINARD, Sciences

Dinard : Lancement d’un programme inédit d’exploration et de séquençage du génome marin

Découvrir l'article

BREST, RENNES

A Rennes, une élue municipale de Brest agressée par un migrant Afghan

Découvrir l'article

BREST

Brest. L’élu de gauche Hosny Trabelsi (PS) condamné pour agression sexuelle [Maj : Il va faire appel]

Découvrir l'article

Santé

Santé. Anatomie de la douleur

Découvrir l'article

GUINGAMP, LANNION, Santé, ST-BRIEUC

Tiers mondisation de l’hôpital et de la santé. Une lettre ouverte aux élus du Trégor et aux candidats aux législatives 2024

Découvrir l'article

BREST

Jeux sur l’eau, en quête de victoires. Une exposition du 5 juillet 2024 au 10 mars 2025 au Musée de la Marine à Brest

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky