Musées français : les chiffres romains condamnés à être remplacés par les chiffres arabes ? [Vidéo]

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

« Louis 14, un roi du 17e siècle » : les chiffres romains sont-ils condamnés à être remplacés par les chiffres arabes afin de faciliter la compréhension des nouveaux publics dans les musées français ? Après le Louvre, le musée Carnavalet de Paris a décidé d’engager ce processus de « simplification »…

À Paris, les chiffres romains bannis car trop compliqués

En conquérant la Gaule, les Romains avaient aussi imposé leurs chiffres. Un système de numérotation qui a survécu à la chute de l’empire mais qui est désormais menacé par l’égalitarisme et les miasmes de notre société postmoderne. Aussi, après le musée du Louvre voilà quelques années, c’est désormais autour du musée Carnavalet à Paris de remplacer une partie des chiffres romains désignant notamment les siècles par des chiffres arabes. Une mesure destinée à faciliter la compréhension des visiteurs, parmi lesquels de nombreux Français n’étant plus capables de déchiffrer cette numérotation antique.

Au Figaro le 15 mars dernier, Noémie Giard, responsable du Musée Carnavalet, confiait alors que le musée n’était « pas contre les chiffres romains, mais ils peuvent être un obstacle à la compréhension » des œuvres et des expositions. Des chiffres romains qui ont donc disparu dans la plupart des espaces du musée. Alors que Carnavalet vient de connaître une période de travaux de quatre ans ainsi qu’une refonte complète de son parcours consacré à l’histoire de Paris, les visiteurs du musée ont désormais l’occasion d’y voir des « Henri 4 » ou des « Louis 15 ».

L’annonce de cette suppression dans ce musée parisien réputé a suscité des réactions en Italie. Notamment de la part de Massimo Gramellini, écrivain et vice-directeur du Corriere della Sera, qui a pris la plume dans une tribune titrée ironiquement « Louis 14 » pour dire tout le bien qu’il pense de cette régression :

« Cette histoire de chiffres romains est la synthèse parfaite de la catastrophe culturelle en cours : d’abord on n’enseigne pas les choses, puis on les élimine pour ne pas mettre mal à l’aise ceux qui ne les connaissent pas. À la décharge de Mme Giard, les chiffres romains doivent être défendus précisément parce qu’ils sont « un obstacle à la compréhension », puisque les obstacles servent à apprendre à sauter. »

Le sketch des Inconnus devient réalité

Toujours dans le Corriere della Sera, Luciano Canfora a quant à lui qualifié cette nouvelle numérotation de « stupidité » s’inscrivant dans « un fléau plus général, celui du politiquement correct ». Et d’ajouter avec cynisme : « Il serait souhaitable d’avoir une loi imposant l’analphabétisme obligatoire et le retour à la seule communication orale ».

Face à l’ampleur des critiques suscitées, Noémie Giard a donné par la suite des précisions auprès de France Inter sur ces modifications des numérotations au musée Carnavalet : « Je confirme que tous les visiteurs qui viendront au musée Carnavalet au moment de la réouverture, pourront bien lire Louis XIV, XV, ou Henri IV en chiffres romains, sur tous les cartels et même pour les enfants, et c’est uniquement, sur 170 textes, sur un ensemble de 3 000 contenus, qui ont été produits pour le nouveau parcours dans le musée, que nous avons choisi d’appliquer cette mesure d’accessibilité universelle. C’est une réglementation européenne, pour une information facile à lire et à comprendre ». La responsable du musée a par ailleurs déclaré que cette nouvelle numérotation a été « exagérément grossie dans la polémique ».

Mais, outre la proportion réelle de ces changements par rapport à l’ensemble des contenus du musée, c’est indéniablement la dimension symbolique d’une telle mesure qui a retenu l’attention d’une partie de la presse italienne comme de tout ceux étant attachés à cet héritage de notre civilisation européenne que sont les chiffres romains.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont quant à eux fait une allusion au célèbre sketch des Inconnus sur la révolution, et plus particulièrement à la réplique du « Louis croix-vé-bâton » pour évoquer Louis XVI. Un sketch qui, près de 30 ans plus tard, est en passe de devenir la réalité de la société française.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/StockSnap) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

5 Commentaires

    • Le zéro est aussi une invention indienne, les arabes n’ont fait que prendre cette numérotation après avoir exercé un génocide sur l’Inde.

  1. Quelle honte . On va se faire bouffer par les « gnoules » à moins que ………….les vrais Français se réveillent , une fois encore !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire. 150 000 à 200 000 personnes dans les rues de France

150 000 à 200 000 personnes ont défilé dans les rues de France ce samedi, contre la tyrannie sanitaire instaurée par Emmanuel Macron et...

Bobards Lives Matter, Golden Bobards et Bobid-19. Votez pour les Bobards d’or 2021 !

La XIIe cérémonie des Bobards d’Or aura lieu lundi 14 juin à 19 heures au théâtre du Gymnase, 38, boulevard de Bonne-Nouvelle, 75010 Paris....

Violence des Antifas contre des Catholiques. Emmanuelle Ménard interpelle Gérard Darmanin

Alors que se tient en appel à Paris le procès d'Esteban Morillo et de Samuel Dufour, accusés du meurtre du militant antifasciste Clément Méric...

Le saccage de Paris en débat

Côté rue de Paris, des embouteillages, du patrimoine public saccagé ou vendu aux enchères, des rues sales et livrées aux ordures, des rats, des...