Rennes. Deuxième attaque au couteau en trois jours à Chantepie, un blessé grave

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

L’insécurité continue de sévir à Rennes et dans son agglomération. À Chantepie, une nouvelle agression au couteau (la deuxième en trois jours) a eu lieu le 26 mars. Un individu a été poignardé à six reprises. Quelques jours après la fusillade de Cleunay…

Attaqué au couteau devant la mairie de Chantepie

L’ensauvagement va bon train à Rennes et ses alentours. Vendredi 26 mars, un homme de 20 ans a reçu six coups de couteau dont plusieurs dans le dos en milieu de matinée à Chantepie, ville de 10 000 habitants accolée au périphérique rennais et faisant partie de Rennes Métropole. La scène s’est déroulée près de la place où avait lieu le marché hebdomadaire, non loin de la mairie. Alertés par la victime elle-même, une équipe de sapeurs-pompiers et le SAMU seront dépêchés sur place. Le blessé, dans un état grave mais dont le pronostic vital n’était pas engagé selon les dernières informations, sera par la suite transporté en urgence au CHU de Pontchaillou.

Il apparaît qu’au cours de l’agression, dont le motif n’est pour l’instant pas connu, l’agresseur, une connaissance de la victime avec qui cette dernière aurait eu un différent, a lui aussi été blessé. Une enquête a été ouverte par la sûreté départementale afin de faire la lumière sur cette affaire tandis que l’assaillant avait pris la fuite après avoir poignardé sa cible. 

Chantepie : une première attaque le 23 mars

Sans qu’aucun lien avéré pour l’heure ne soit établi entre les deux affaires selon les policiers, cette attaque au couteau trouve un écho particulier à Chantepie puisqu’elle intervient seulement trois jours après une agression similaire.

Ainsi, mardi 23 mars vers 13 heures, un autre homme âgé de 27 ans était à son tour blessé par un coup de couteau sur un parking de la zone commerciale, rue des Logettes. Tandis qu’elle s’apprêtait à monter dans son véhicule, la victime aurait alors été interpellée par un groupe d’individus dont l’un d’entre eux l’a ensuite poignardée au bras. Son assaillant repartira en lui volant sa voiture, accompagné de ses comparses. Une enquête a été ouverte par le commissariat de Rennes.

Rennes : coups de lame à Chantepie, coups de feu à Cleunay…

Ces derniers jours sont décidément très riches en matière d’insécurité à Rennes puisque ces deux affaires d’agressions à coups de couteau viennent s’ajouter à la fusillade survenue devant le Carrefour City du quartier Cleunay le 17 mars en pleine journée. Les cibles de ces tirs étaient deux frères tchétchènes dont l’un, Hamzat Labazanov, 24 ans, est depuis décédé de ses blessures tandis que le tireur, un homme de 21 ans, avait été appréhendé quelque temps après les faits.

L’un des deux frères était par ailleurs défavorablement connu des services de police pour avoir étranglé un collégien en 2017, toujours à Cleunay, en raison d’un « mauvais regard ».

Quant aux motifs de la fusillade du 17 mars, il s’agit d’un règlement de compte sur fond de trafics de stupéfiants et de guerre des gangs. Le 16 mars, d’autres coups de feu avaient été tirés à Rennes, faisant un blessé par balle. La maire socialiste de Rennes Nathalie Appéré avait publié un communiqué à la suite de cette fusillade. Des mots à défaut de pouvoir proposer des actes…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Inquiétude sur la fréquentation du parc Cobac Parc depuis la mise en place du pass sanitaire

Depuis le mercredi 21 juillet, il y a obligation du pass sanitaire dans les lieux de loisirs. C'est le...

Tyrannie sanitaire. Un député dézingue Olivier Véran à l’Assemblée nationale et lui rappelle ce qu’est la démocratie !

Tyrannie sanitaire. Un député dézingue Olivier Véran à l'Assemblée nationale et lui rappelle ce qu'est la démocratie ! https://www.youtube.com/watch?v=nZa7A7nLDWY Photo d’illustration...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Attaque au couteau quartier Bouffay à Nantes : l’auteur s’est suicidé en prison

On ne saura jamais pourquoi cet algérien en situation irrégulière de 27 ans a attaqué des passants, armé d’un tournevis, quartier Bouffay le vendredi...

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en...

Auray. Deux blessés après une bagarre au couteau. Pronostic vital engagé pour une victime

Nouveau drame ce vendredi 21 mai, à Auray. Une bagarre a éclaté entre plusieurs individus. Un homme d’une vingtaine d’années a été blessé par...

Montreuil-sur-Ille (35). Un blessé grave après une bagarre au couteau

A Montreuil-sur-Ille, petite commune au nord de Rennes, une violente bagarre a éclaté mardi soir, sur le parking du Carrefour Contact local, fermée à...