Dictature sanitaire : les prémices du Nouvel ordre mondial ?

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La crise sanitaire, catalyseur de toutes les dérives occidentales ! Depuis plus d’un an, nous assistons à la chute en direct de notre civilisation, nos dirigeants restent incapables de tirer les leçons de leurs échecs à répétition. La gestion gouvernementale du covid, point d’orgue de leur incompétence, montre à quel point le peuple est livré à lui-même.

Le taux de chômage, officiellement à 8% selon l’Insee se trouverait en réalité au-dessus des 25%, son mode de calcul évoluant au rythme de la tiers-mondisation de notre pays. Et la dérive ne s’arrêtera pas là malgré la planche à billets de la BCE qui tourne à plein régime. Face à cette accélération des événements, l’idée d’un revenu universel pour les travailleurs inemployables, fait son chemin… avec la certitude de nous transformer en une masse informe d’assistés, dépendants de l’Etat. Comme le déclare le journaliste Christophe Barbier : « L’angoisse a été organisée par l’administration et le pouvoir politique pour que les gens se tiennent à carreau. Et cela a marché ».

Mais pour l’invité de Politique & Eco », l’économiste Olivier Delamarche, ce pouvoir est sur ses gardes, le réveil des peuples est pour demain !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les Parisiens face à l’insécurité : micro-trottoir

Prévention ou répression ? Voilà la question que l'Institut pour la Justice a posé aux habitants des 18 et...

Vaccins : bientôt la levée des brevets ?

Au sommaire de cette dernière édition de la semaine : la levée des brevets protégeant les vaccins anti-Covid. Le président...

Articles liés

Fondation de l’Université de Corse : 4ème édition du concours Start’in Corsica

Depuis sa création en 2011, la Fondation de l’Université de Corse a mis en place de nombreux dispositifs pour sensibiliser et accompagner les étudiants...

L’État, ennemi numéro 1 de l’épargnant. Comment livrer bataille intelligemment ?

Avec un surcroît d’épargne de près de 200 milliards d’euros des ménages français, l’État, non sans raison, cherche à faire recalculer ces sommes colossales...

« Campagnes d’Avenir », un nouveau fonds pour le développement du tourisme dans les communes rurales

Airbnb et l'Association des Maires Ruraux de France ont signé un nouveau partenariat pour développer 15 000 hébergements touristiques de qualité en zone rurale....

Annuler la dette : les épargnants vont-ils trinquer ?

Le sujet de la dette est un sujet de longue date que la crise du COVID a eu le bon ton de remettre sur...