Un an de télétravail : ces frais liés au télétravail que l’on peut déduire des impôts.

A LA UNE

Bientôt le moment de faire votre déclaration d’impôt ! C’est toujours un moment compliqué encore plus en ce moment avec le télétravail.

Pour y voir plus clair je vous donne quelques conseils qui devraient vous aider.

Si vous êtes salarié, vous n’y avez peut-être jamais fait attention mais l’administration fiscale vous propose d’opter pour une déduction forfaitaire de 10% de vos revenus annuels pour frais professionnels. C’est à dire qu’on considère que beaucoup de petites dépenses sont nécessaires et contribuent à votre activité professionnelle. Pas besoin de justificatifs, c’est forfaitaire !

Le montant de déduction fiscale est plafonné à 12 652 € en 2021.

Si vous considérez que vos frais professionnels sont supérieurs à 10 % de vos revenus professionnels alors à vos calculettes !

Prenons l’exemple d’Antoine, célibataire de 34 ans qui vit dans un appartement à Rennes de 55 m2. Il est salarié et déclare 18 000 € de revenus annuels.

Comme je viens de l’expliquer, il peut opter pour le forfait de 10%. Ainsi on considère qu’il a dépensé 1800 € en 2020 en frais professionnels.

Avec les confinements et le télétravail ses frais sont supérieurs. Antoine va donc opter pour la déduction aux frais réels.

Comment ça marche ?

Antoine occupe une chambre de 10 m2 qu’il a aménagée en bureau. Ces 10m2 représentent 18% de l’appartement d’Antoine. Il va donc appliquer ce pro-rata à toutes ses factures :

  • Loyers (730 € par mois)
  • Electricité (45 € par mois)
  • Internet (29,99€ par mois)
  • Chauffage ( 20 € par mois)
  • eau (9€ par mois)
  • Fournitures (papier, encre…) 30€ pr mois.
  • Assurance habitation ( 29€ par mois )

Au total cela fait 2224 € par an.

Il faut ensuite se pencher sur ce qu’Antoine utilise pour télétravailler : »J’ai dû acheter un fauteuil plus ergonomique et un bureau pour pouvoir travailler, une lampe et des étagères« . Coût de l’opération 530 €.

Ces dépenses qui restent la propriété d’Antoine sont aussi déductibles mais pour 50% de la dépense réalisée. Il pourra donc déduire 265 €.

Au global, Antoine va pouvoir déduire 2754 € au titre de ses frais professionnels principalement liés au télétravail.

Attention il faudra lister ces dépenses et rassembler les justificatifs pour pouvoir prouver à l’administration que toutes ces dépenses ont bien été réalisées.

Si vous êtes micro-entrepreneur, travailleur indépendant ou chef d’entreprise en télétravail, il y a une confusion entre télétravail et bureau dédié à l’activité professionnelle indépendante. Ce n’est pas du tout la même chose !

Veillez à obtenir un écrit de votre assureur habitation qui confirme que votre bureau dédié est bien assuré. S’il refuse, il existe des solutions pour assurer ce risque notamment chez Easyblue où l’on vous aide dans ces démarches.

Evidemment, ces dépenses seront bien déductibles des charges de votre entreprise.

Vous le voyez il existe des dispositions mais chaque cas est unique. Il appartient à chacun de faire ses calculs pour savoir si le télétravail a généré des frais de plus de 10% de son revenu annuel !

François-Xavier Combe, CEO d’Easyblue

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de breizh-info.com

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Cathédrale Saint Basile, icône de la Russie

La cathédrale Saint-Basile a déjà plus de 450 ans et est toujours d’une éblouissante beauté. Elle est le premier...

Tyrannie sanitaire en Loire-Atlantique : malgré le Pass sanitaire, le port du masque à nouveau obligatoire dans les bars et restaurants de 68 communes

Puisqu'on vous dit que le Pass sanitaire est avant tout un outil de contrôle des populations et qu'il ne...

Articles liés