Un an de télétravail : ces frais liés au télétravail que l’on peut déduire des impôts.

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Bientôt le moment de faire votre déclaration d’impôt ! C’est toujours un moment compliqué encore plus en ce moment avec le télétravail.

Pour y voir plus clair je vous donne quelques conseils qui devraient vous aider.

Si vous êtes salarié, vous n’y avez peut-être jamais fait attention mais l’administration fiscale vous propose d’opter pour une déduction forfaitaire de 10% de vos revenus annuels pour frais professionnels. C’est à dire qu’on considère que beaucoup de petites dépenses sont nécessaires et contribuent à votre activité professionnelle. Pas besoin de justificatifs, c’est forfaitaire !

Le montant de déduction fiscale est plafonné à 12 652 € en 2021.

Si vous considérez que vos frais professionnels sont supérieurs à 10 % de vos revenus professionnels alors à vos calculettes !

Prenons l’exemple d’Antoine, célibataire de 34 ans qui vit dans un appartement à Rennes de 55 m2. Il est salarié et déclare 18 000 € de revenus annuels.

Comme je viens de l’expliquer, il peut opter pour le forfait de 10%. Ainsi on considère qu’il a dépensé 1800 € en 2020 en frais professionnels.

Avec les confinements et le télétravail ses frais sont supérieurs. Antoine va donc opter pour la déduction aux frais réels.

Comment ça marche ?

Antoine occupe une chambre de 10 m2 qu’il a aménagée en bureau. Ces 10m2 représentent 18% de l’appartement d’Antoine. Il va donc appliquer ce pro-rata à toutes ses factures :

  • Loyers (730 € par mois)
  • Electricité (45 € par mois)
  • Internet (29,99€ par mois)
  • Chauffage ( 20 € par mois)
  • eau (9€ par mois)
  • Fournitures (papier, encre…) 30€ pr mois.
  • Assurance habitation ( 29€ par mois )

Au total cela fait 2224 € par an.

Il faut ensuite se pencher sur ce qu’Antoine utilise pour télétravailler : »J’ai dû acheter un fauteuil plus ergonomique et un bureau pour pouvoir travailler, une lampe et des étagères« . Coût de l’opération 530 €.

Ces dépenses qui restent la propriété d’Antoine sont aussi déductibles mais pour 50% de la dépense réalisée. Il pourra donc déduire 265 €.

Au global, Antoine va pouvoir déduire 2754 € au titre de ses frais professionnels principalement liés au télétravail.

Attention il faudra lister ces dépenses et rassembler les justificatifs pour pouvoir prouver à l’administration que toutes ces dépenses ont bien été réalisées.

Si vous êtes micro-entrepreneur, travailleur indépendant ou chef d’entreprise en télétravail, il y a une confusion entre télétravail et bureau dédié à l’activité professionnelle indépendante. Ce n’est pas du tout la même chose !

Veillez à obtenir un écrit de votre assureur habitation qui confirme que votre bureau dédié est bien assuré. S’il refuse, il existe des solutions pour assurer ce risque notamment chez Easyblue où l’on vous aide dans ces démarches.

Evidemment, ces dépenses seront bien déductibles des charges de votre entreprise.

Vous le voyez il existe des dispositions mais chaque cas est unique. Il appartient à chacun de faire ses calculs pour savoir si le télétravail a généré des frais de plus de 10% de son revenu annuel !

François-Xavier Combe, CEO d’Easyblue

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de breizh-info.com

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

Articles liés

600.000 TPE de moins de 5 salariés au bord du gouffre

 Le SDI (syndicat des indépendants) publie son baromètre mensuel TPE-Covid, issu des réponses volontaires de plus de 2.000 artisans, commerçants, professionnels libéraux et dirigeants...

Passeport sanitaire : la servitude en cours de légalisation

Ci-dessous le JT TV Libertés du 11 mai. Au programme ce soir, retour sur la première lecture de la loi de sortie de l'État d’urgence...

Covid : un vaccin contre l’État profond ?

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent maitre Jean-Philippe Delsol, président de l’IREF (Institut de Recherches Economiques et Fiscales). L’Etat dans la crise sanitaire a encore...

Déclaration d’impôts 2021 : a-t-on intérêt à déclarer aux frais réels ?

Comment savoir si déclarer ses frais professionnels aux frais réels vaut le coup cette année ? Taxfix, l'application mobile qui identifie les réductions d'impôts,...