Irlande du Nord. Un sondage indique 49% des habitants voulant rester dans le Royaume-Uni, 43% dans une Irlande unifiée

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Selon un nouveau sondage d’opinion, 49% des habitants d’Irlande du Nord voteraient pour rester dans le Royaume-Uni et 43% opteraient pour l’unité irlandaise si un scrutin frontalier était organisé maintenant. Huit pour cent des personnes ici étaient indécises dans le sondage d’opinion LucidTalk pour BBC Spotlight.

En République d’Irlande, où le sondage a été réalisé par Ireland Thinks, 51 % des personnes ont déclaré qu’elles voteraient pour l’unité irlandaise, 27 % pour que l’Irlande du Nord reste dans le Royaume-Uni et 22 % sont indécises. Arlene Foster, leader du DUP, a déclaré à l’émission spéciale de Spotlight sur le centenaire qu’un référendum sur la voie constitutionnelle à suivre ne devrait pas être à l’ordre du jour.

« Nous ne devrions même pas parler d’un sondage sur la frontière. Nous devrions parler des raisons pour lesquelles il est important d’être au sein du Royaume-Uni, pourquoi c’est la bonne chose pour tous nos concitoyens. Pourquoi, au nom du ciel, les gens renonceraient-ils à cela pour entrer avec un petit État dans une énorme UE, alors qu’ils pourraient faire partie d’un Royaume-Uni intégré qui est un acteur mondial ? »

Mme Foster a déclaré qu’elle était convaincue que l’Irlande du Nord continuerait à faire partie du Royaume-Uni car il s’agit d’un « idéal politique rationnel ».

Dans le sondage LucidTalk, 55% des personnes en Irlande du Nord pensent que l’Union sera toujours en place dans 10 ans, tandis que 32% pensent le contraire. Dans le Sud, 59 % des personnes interrogées pensent que le statu quo constitutionnel sera maintenu, contre 26 % qui ne le pensent pas.

Mais à la question de savoir si l’Irlande du Nord ferait partie du Royaume-Uni dans 25 ans, une majorité des deux côtés de la frontière a répondu par la négative. Au total, 51 % des personnes interrogées pensent que l’Union aura pris fin, tandis que 37 % pensent qu’elle existera toujours. Dans le Sud, 54 % pensent qu’il y aura une Irlande unie et 26 % que l’Irlande du Nord fera toujours partie du Royaume-Uni.

Plus des trois quarts (76%) des personnes interrogées ici pensent que la violence pourrait revenir en Irlande du Nord et 87% des personnes interrogées en République partagent également cette opinion. Au total, 48 % des personnes interrogées en Irlande du Nord souhaitent que le protocole soit abandonné, 46 % disent qu’il doit être maintenu. Dans le Sud, 74 % des personnes interrogées pensaient qu’il devait être conservé et 10 % souhaitaient qu’il soit supprimé.

Seuls 40 % des personnes interrogées ici considèrent que le centenaire de l’Irlande du Nord doit être célébré.

Un total de 45% n’est pas d’accord avec la proposition selon laquelle « la formation de l’Irlande du Nord il y a 100 ans est une réussite qui doit être célébrée ». Près de la moitié des personnes interrogées (48%) sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « la partition de l’Irlande et la création d’une frontière terrestre il y a 100 ans a été une évolution négative qui doit être regrettée ».

En République d’Irlande, la célébration du centenaire est encore plus impopulaire, avec seulement 12% d’opinions favorables. Au total, 71% des personnes interrogées dans le Sud ont exprimé des regrets concernant la partition.

Le sondage a été réalisé en Irlande du Nord du 5 au 7 avril et en République d’Irlande du 6 au 9 avril.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face...

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au...

1 COMMENTAIRE

  1. Vive l’Irlande unie! Personne n’a jamais demandé aux Orangistes de venir en Ulster! Tot ou tard l’unité se fera avec ou sans eux!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Royaume-Uni. Les défenseurs de Stonehenge remportent une bataille judiciaire

Des militants ont remporté une bataille judiciaire pour empêcher la construction d'un tunnel routier près de Stonehenge, site emblématique du patrimoine celtique et mondial....

Immigration. Le Royaume-Uni va sanctionner les pays qui refusent de reprendre leurs migrants

Le Royaume-Uni va bloquer les visas des visiteurs provenant de pays dont le ministre de l'intérieur estime qu'ils refusent de coopérer pour reprendre les...

« White Privilege ». La commission de l’éducation du parlement britannique détruit l’idée d’un privilège blanc

Dans un nouveau rapport, traduit par Fdesouche, la commission de l’éducation du parlement britannique tire la sonnette d’alarme sur les résultats insuffisants des enfants...

Le soutien à l’indépendance de l’Écosse recule dans un nouveau sondage d’opinion sur la constitution

Une nouvelle opinion a montré que le soutien à l'indépendance de l'Ecosse a chuté au cours des derniers mois. 48 % des personnes sondées...