Irlande du Nord. Un sondage indique 49% des habitants voulant rester dans le Royaume-Uni, 43% dans une Irlande unifiée

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Selon un nouveau sondage d’opinion, 49% des habitants d’Irlande du Nord voteraient pour rester dans le Royaume-Uni et 43% opteraient pour l’unité irlandaise si un scrutin frontalier était organisé maintenant. Huit pour cent des personnes ici étaient indécises dans le sondage d’opinion LucidTalk pour BBC Spotlight.

En République d’Irlande, où le sondage a été réalisé par Ireland Thinks, 51 % des personnes ont déclaré qu’elles voteraient pour l’unité irlandaise, 27 % pour que l’Irlande du Nord reste dans le Royaume-Uni et 22 % sont indécises. Arlene Foster, leader du DUP, a déclaré à l’émission spéciale de Spotlight sur le centenaire qu’un référendum sur la voie constitutionnelle à suivre ne devrait pas être à l’ordre du jour.

« Nous ne devrions même pas parler d’un sondage sur la frontière. Nous devrions parler des raisons pour lesquelles il est important d’être au sein du Royaume-Uni, pourquoi c’est la bonne chose pour tous nos concitoyens. Pourquoi, au nom du ciel, les gens renonceraient-ils à cela pour entrer avec un petit État dans une énorme UE, alors qu’ils pourraient faire partie d’un Royaume-Uni intégré qui est un acteur mondial ? »

Mme Foster a déclaré qu’elle était convaincue que l’Irlande du Nord continuerait à faire partie du Royaume-Uni car il s’agit d’un « idéal politique rationnel ».

Dans le sondage LucidTalk, 55% des personnes en Irlande du Nord pensent que l’Union sera toujours en place dans 10 ans, tandis que 32% pensent le contraire. Dans le Sud, 59 % des personnes interrogées pensent que le statu quo constitutionnel sera maintenu, contre 26 % qui ne le pensent pas.

Mais à la question de savoir si l’Irlande du Nord ferait partie du Royaume-Uni dans 25 ans, une majorité des deux côtés de la frontière a répondu par la négative. Au total, 51 % des personnes interrogées pensent que l’Union aura pris fin, tandis que 37 % pensent qu’elle existera toujours. Dans le Sud, 54 % pensent qu’il y aura une Irlande unie et 26 % que l’Irlande du Nord fera toujours partie du Royaume-Uni.

Plus des trois quarts (76%) des personnes interrogées ici pensent que la violence pourrait revenir en Irlande du Nord et 87% des personnes interrogées en République partagent également cette opinion. Au total, 48 % des personnes interrogées en Irlande du Nord souhaitent que le protocole soit abandonné, 46 % disent qu’il doit être maintenu. Dans le Sud, 74 % des personnes interrogées pensaient qu’il devait être conservé et 10 % souhaitaient qu’il soit supprimé.

Seuls 40 % des personnes interrogées ici considèrent que le centenaire de l’Irlande du Nord doit être célébré.

Un total de 45% n’est pas d’accord avec la proposition selon laquelle « la formation de l’Irlande du Nord il y a 100 ans est une réussite qui doit être célébrée ». Près de la moitié des personnes interrogées (48%) sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « la partition de l’Irlande et la création d’une frontière terrestre il y a 100 ans a été une évolution négative qui doit être regrettée ».

En République d’Irlande, la célébration du centenaire est encore plus impopulaire, avec seulement 12% d’opinions favorables. Au total, 71% des personnes interrogées dans le Sud ont exprimé des regrets concernant la partition.

Le sondage a été réalisé en Irlande du Nord du 5 au 7 avril et en République d’Irlande du 6 au 9 avril.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Irlande. 40 ans après sa mort, la preuve que le Sinn Féin n’a pas respecté les dernières volontés de Bobby Sands

Bobby Sands, gréviste de la faim de l'IRA, mort des suites de cette grève de la faim le 5 mai 1981 (voir ici les...

Irlande du Nord. Le prix de la pinte de bière va augmenter !

C'est ce qu'on appelle se faire enfler plusieurs fois. Les consommateurs d'Irlande du Nord ont été avertis qu'ils devaient s'habituer à des prix plus...

Irlande du Nord. L’identité brittannique en déclin ?

Nous vous avons évoqué dans notre édition du 2 mai le centenaire de l'Irlande du Nord ainsi que la parution d'un sondage montrant les...