Irlande du Nord. Un sondage indique 49% des habitants voulant rester dans le Royaume-Uni, 43% dans une Irlande unifiée

A LA UNE

Selon un nouveau sondage d’opinion, 49% des habitants d’Irlande du Nord voteraient pour rester dans le Royaume-Uni et 43% opteraient pour l’unité irlandaise si un scrutin frontalier était organisé maintenant. Huit pour cent des personnes ici étaient indécises dans le sondage d’opinion LucidTalk pour BBC Spotlight.

En République d’Irlande, où le sondage a été réalisé par Ireland Thinks, 51 % des personnes ont déclaré qu’elles voteraient pour l’unité irlandaise, 27 % pour que l’Irlande du Nord reste dans le Royaume-Uni et 22 % sont indécises. Arlene Foster, leader du DUP, a déclaré à l’émission spéciale de Spotlight sur le centenaire qu’un référendum sur la voie constitutionnelle à suivre ne devrait pas être à l’ordre du jour.

« Nous ne devrions même pas parler d’un sondage sur la frontière. Nous devrions parler des raisons pour lesquelles il est important d’être au sein du Royaume-Uni, pourquoi c’est la bonne chose pour tous nos concitoyens. Pourquoi, au nom du ciel, les gens renonceraient-ils à cela pour entrer avec un petit État dans une énorme UE, alors qu’ils pourraient faire partie d’un Royaume-Uni intégré qui est un acteur mondial ? »

Mme Foster a déclaré qu’elle était convaincue que l’Irlande du Nord continuerait à faire partie du Royaume-Uni car il s’agit d’un « idéal politique rationnel ».

Dans le sondage LucidTalk, 55% des personnes en Irlande du Nord pensent que l’Union sera toujours en place dans 10 ans, tandis que 32% pensent le contraire. Dans le Sud, 59 % des personnes interrogées pensent que le statu quo constitutionnel sera maintenu, contre 26 % qui ne le pensent pas.

Mais à la question de savoir si l’Irlande du Nord ferait partie du Royaume-Uni dans 25 ans, une majorité des deux côtés de la frontière a répondu par la négative. Au total, 51 % des personnes interrogées pensent que l’Union aura pris fin, tandis que 37 % pensent qu’elle existera toujours. Dans le Sud, 54 % pensent qu’il y aura une Irlande unie et 26 % que l’Irlande du Nord fera toujours partie du Royaume-Uni.

Plus des trois quarts (76%) des personnes interrogées ici pensent que la violence pourrait revenir en Irlande du Nord et 87% des personnes interrogées en République partagent également cette opinion. Au total, 48 % des personnes interrogées en Irlande du Nord souhaitent que le protocole soit abandonné, 46 % disent qu’il doit être maintenu. Dans le Sud, 74 % des personnes interrogées pensaient qu’il devait être conservé et 10 % souhaitaient qu’il soit supprimé.

Seuls 40 % des personnes interrogées ici considèrent que le centenaire de l’Irlande du Nord doit être célébré.

Un total de 45% n’est pas d’accord avec la proposition selon laquelle « la formation de l’Irlande du Nord il y a 100 ans est une réussite qui doit être célébrée ». Près de la moitié des personnes interrogées (48%) sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « la partition de l’Irlande et la création d’une frontière terrestre il y a 100 ans a été une évolution négative qui doit être regrettée ».

En République d’Irlande, la célébration du centenaire est encore plus impopulaire, avec seulement 12% d’opinions favorables. Au total, 71% des personnes interrogées dans le Sud ont exprimé des regrets concernant la partition.

Le sondage a été réalisé en Irlande du Nord du 5 au 7 avril et en République d’Irlande du 6 au 9 avril.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

1 COMMENTAIRE

  1. Vive l’Irlande unie! Personne n’a jamais demandé aux Orangistes de venir en Ulster! Tot ou tard l’unité se fera avec ou sans eux!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés