départementales. L’Avenir français présente des candidats en Loire-Atlantique

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

L’Avenir Français, un mouvement composé de cadres de Debout la France qui ont quitté le parti de Nicolas Dupont-Aignan pour rejoindre Marine le Pen au sein d’un mouvement-satellite, présente des candidats aux cantonales en Loire-Atlantique et dans la région.

Le 14 décembre dernier Le Monde présentait le mouvement, lancé par Jean-Philippe Tanguy fin novembre : « [le] principal collaborateur [de Nicolas Dupont-Aignan], deux de ses quatre-vice-présidents, le responsable de sa communication et 60 cadres du parti ». Une semaine plus tard, ils étaient « 86 noms dont 21 cadres nationaux, 16 secrétaires départementaux, 10 délégués jeunes, 23 délégués de circonscription ». Le 22 mars lors du lancement officiel de l’Avenir Français par Marine le Pen ce sont 131 ex-cadres de DLF qui sont listés au sein de l’Avenir Français.

Nombre d’entre eux seront présentés au sein de listes d’alliance du RN pour les cantonales et les régionales – ce départ en bon ordre s’ajoute à une très longue hémorragie de cadres et de prises de guerres de DLF depuis 2017, au point que le parti ne comptait, selon les dissidents partis à l’Avenir Français, que 3000 adhérents – Nicolas Dupont-Aignan en clame 12.000 pour 1 million d’euros de dettes (250.000 € fournisseurs et 750.000€ à l’imprimeur), explique encore Le Monde.

En Loire-Atlantique, l’Avenir Français est représenté par Jean-René Bargain. « Nous avons tiré les leçons de l’éclatement des Amoureux de la France, la coalition avec le PCD [devenu VIA] de Jean-Frédéric Poisson, le CNIP. Cette coalition a été dynamitée par Nicolas Dupont-Aignan et lui seul, et pour les régionales, il a fermé la porte à tout regroupement. Une très grosse majorité des cadres en a eu marre et est partie ».

Un parti indépendant

Il réfute l’idée d’une nouvelle passerelle pour ex-cadres de Debout la France. « L’Avenir Français est un parti indépendant avec des financements et une organisation indépendants du RN ; il vient renforcer la palette de propositions du Rassemblement National, comme le Parti Localiste [cofondé par Hervé Juvin, tête de liste en Pays de Loire, et André Kotarac, tête de liste en Auvergne-Rhône-Alpes] Nous souhaitons regrouper les gens qui tiennent à la nation, à la culture française, attirer aussi ceux qui soutiennent la campagne de Marine le Pen sans vouloir nécessairement adhérer au RN ».

Selon nos informations, il y aura des candidats de l’Avenir Français, notamment dans le canton de Pornic en Loire-Atlantique ; des candidats de l’Avenir Français seront aussi sur la liste des régionales du RN, pas nécessairement en position éligible cependant.

Pour Jean-René Bargain, « la gestion de la crise sanitaire et du coronavirus confine au grand n’importe quoi. Pas un scandale ne nous a été épargné : pénurie de masques, de lits, de traitements. L’hydroxychloroquine et le professeur Raoult ont été laminés, à tort, il y a eu aussi le scandale sur les vaccins – et le seul vaccin français, nantais, est parti aux anglais. Ces derniers ont repris leur souveraineté à l’Union Européenne et ne s’en portent que mieux ».

Il dresse aussi un bilan sans fard du positionnement de Nicolas Dupont-Aignan depuis 2017 : « Il est dans une politique d’isolement. A force d’avoir renié ses alliés historiques, Marine le Pen, Poisson [Via], North [CNIP], Masson, il est tout seul…  Le problème fondamental, c’est que Nicolas Dupont-Aignan est incapable de travailler avec d’autres, il fait voler en éclats toutes les alliances. Le problème, c’est qu’à un moment les gens vont voter utile. Lui il dit que le duo Marine le Pen est le gage du non-renouvellement, aujourd’hui Marine le Pen est à 48%, pas lui, il faut qu’il se rende à l’évidence ».

Louis-Benoît Greffe

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

4 Commentaires

  1. Ce texte donne à réfléchir à propos de Debout la France et son président pour lequel j’envisageais éventuellement de voter aux présidentielles à la place de Marine le Pen qui a tout de même beaucoup déçu par ses revirements sur de nombreux sujets et les doutes sur sa réelle capacité à faire le job. Il va être difficile de trouver un bulletin à glisser dans la petite enveloppe bleue !

  2. Freddy ce texte a été fait pour cela , dénigrer Monsieur Dupont Aignan qui est un homme sérieux honnête très courageux, très facile de détruire une personne et tout cela pour des postes qu’ils n’ont pas eut pour les régionales et cantonales, et aussi surtout le faite que NDA ne veux pas s’allier avec le Rn ,Ce qui pourtant est tout à fait son droit , ont lui a reproché son union pour la dernière présidentielle et même classer extrême droite , il a dû faire une procédure pour qu’on lui retire cette étiquette , procédure qu’il a d’ailleurs gagné, de plus il est annoncé des dettes qu’il n’a pas , risible quand on connaît les problèmes de Marine le Pen financièrement, réfléchissez bien Monsieur la situation est grave en France , vous pouvez suivre Monsieur Dupont Aignan sur Facebook et son compte politique , avant de prendre une décision , Mme LE Pen n’a de plus aucune chance de gagner au débat final face à qui que se soit et nous ke savons tous sa dernière prestation avec Darmanin nous l’a prouvé malheureusement

  3. Après une visite sur la page du (CNIP) Mr NORTH ne fais que suivre son mouvement, et pas de cadeau pour Monsieur Poisson seulement la réalité des faits, le commentaire ci-dessus devrait faire réfléchir et oui Madame LE PEN nous prépare un programme très proche de Monsieur Macron , qu’elle mascarade !!!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés