Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

« J’suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s’appliquer aux consommateurs qui, pas effrayés par la tyrannie sanitaire en cours et la perspective d’un « monde d’après » bien triste, faits de normes idiotes et de contraintes liberticides, vont se précipiter dans les grands centres commerciaux pour dépenser leur argent.

Ainsi, le Centre Alma de Rennes, qui annoncez rouvrir ses portes prochainement, indique dans un communiqué de presse, toutes les mesures qui vont être mises en place pour accueillir les candidats à la dépense. « Un protocole sanitaire renforcé, basé sur les travaux scientifiques du CNRS et établi avec le concours des experts médecins et virologues de Bureau Véritas, qui assure les conditions sanitaires idéales pour la réouverture » indiquent les responsables du Centre. Ouf, nous voici rassuré.

« Nous avons hâte de retrouver nos visiteurs ! Les centres commerciaux sont un lieu de vie et de socialisation et aujourd’hui cela manque. Notre protocole sanitaire a déjà fait l’objet d’un renforcement, nous sommes prêts ! Depuis plusieurs semaines, nous œuvrons tous ensemble avec nos commerçants et nos prestataires de services pour faire de la réouverture un moment aussi agréable que sûr » poursuivent-ils. Lieu de socialisation, vous avez bien lu.

Découvrez ci-dessous la liste des mesures qui vont être imposées aux consommateurs consentants pour aller s’enfermer dans une prison commerciale :

  • La capacité d’accueil maximale du centre est calculée en prenant le ratio 1 personne pour 10 m²
  • Maitrise de la fréquentation grâce à l’outil ultra performant développé avec Quantaflow, qui permet de suivre en temps réel les flux afin de contrôler le nombre de personnes présentes au même moment et de limiter l’accès au centre si cela est nécessaire
  • Réduction et maitrise des files d’attente grâce au contrôle vidéo et à l’intervention des équipes du centre
  • Le « Pass », disponible sur l’application du centre Alma, permet de réserver un créneau ou visualiser les files d’attentes virtuelles
  • Pilotage du taux de CO2 dans le centre grâce à des capteurs disposés aux endroits clés, avec application de suivi en temps réel
  • Procédure définie en cas d’atteinte des différents seuils : grâce au pilotage de l’aération et au filtrage des visiteurs à l’entrée, la qualité de l’air dans le centre sera strictement régulée et maintenue à un niveau encore bien plus exigeant que celui imposé par la réglementation en vigueur.
  • Interdiction de boire et manger dans le centre.
  • Création de zones extérieures avec assises et respect des distances de sécurité pour boire et manger
  • Le centre Alma encourage ses visiteurs à porter des masques chirurgicaux ou FFP2 et communiquera régulièrement sur les bons usages (affichage, message audio, etc.)
  • Ce protocole renforcé est basé sur les règles strictes et efficaces déjà en vigueur dans le centre depuis le début de la pandémie, et qui se poursuivront : port du masque obligatoire, mise à disposition de gel-hydroalcoolique, gestion des flux de clients, sens unique de circulation, nettoyage renforcé, fermeture totale des espaces repos, information affichage et audio… etc.

La question est de savoir, si il y aura encore des personnes possédant toutes leurs facultés qui se rendront néanmoins dans ces lieux où, hormis à accepter d’être dressé comme un animal qui aurait désobéi, vous serez sans arrêt physiquement rappelé à l’ordre, tout en subissant un harcèlement audio constant vous rappelant « qu’il faut respecter les gestes barrières, porter votre masque, vous désinfecter » et pourquoi pas se mettre une carotte dans les fesses en sautant à cloche-pieds entre le rayon fruits et légumes du centre commercial…

Rassurez-vous, même les personnes vaccinées, d’une ou deux doses, même les personnes testées, subiront le même traitement…

Vous avez dit meilleur des mondes ?

Crédit photo : Simon Bourcier (DR)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tyrannie sanitaire. Le couvre feu sera levé dimanche 20 juin, le masque plus obligatoire en extérieur

Le Premier ministre Jean Castex a décidé de donner quelques bonbons à la population oppressée depuis plus d'un an...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

3 Commentaires

  1. Amazon et consorts ont de beaux jours devant eux ! Ces moutons soumis, et qui plus est fiers de l’être, creusent leur propre tombe, trop heureux que la pelle leur soit fournie gratuitement par leurs fossoyeurs. Ceux qui ont quitté le commerce vivant et attractif, ne reviendront pas dans un commerce encadré, directif et discriminant.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Covid-19, tyrannie sanitaire. Bientôt tous pucés ? [L’Agora]

3 parlementaires du Sénat ont rédigé un rapport dans le cadre de la délégation à la prospective intitulé : CRISES SANITAIRES & OUTILS NUMÉRIQUES...

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Tyrannie sanitaire et républicaine. Le Préfet des Côtes d’Armor interdit les écrans en terrasses des cafés et des restaurants

La République française tyrannique poursuit son travail de sape. Le Préfet des Côtes d'Armor a décidé, sans la moindre justification sanitaire, d'interdire les écrans...

Tyrannie sanitaire. J’irai voir le Tour de France 2021 en Bretagne, je ne mettrai pas de masque, et je vous …. [L’Agora]

Le journal Ouest France m'apprend que la société Amaury Sport Organisation, celle qui gère le Tour de France et de nombreuses autres courses professionnelles...