Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur. Ainsi, le suspect numéro 1 du meurtre d’Annette Morice, une femme de 60 ans retrouvée morte par strangulation, sur le canapé de son studio incendié le 5 juin 2020 à la Croix Bonneau, n’était pas en prison. Bien que les forces de l’ordre aient eu le plus grand mal à retrouver cet itinérant, qui appartient à la communauté des gens du voyage et vivait dans une caravane. Début mai il a fort logiquement cassé son bracelet électronique et s’est évanoui dans la nature.

Condamné 18 fois

Condamné 18 fois de 1990 à 2014 pour escroqueries, vols par ruse et abus de faiblesse, il aurait, selon la thèse de l’accusation, tenté de voler la sexagénaire avant de la tuer puis incendié son appartement pour faire disparaître toute trace de son passage. Il avait été interpellé le 31 mars dernier sur un camp à Saint-Herblain et incarcéré deux jours plus tard.

Sauf qu’il a fait appel de son placement en détention provisoire, mettant en avant des problèmes de santé, certificats médicaux à l’appui. Le 22 avril, il obtenait de la chambre de l’instruction de Rennes son placement sous bracelet électronique, en Maine-et-Loire. Le parquet de Nantes a contesté la mesure, mais elle a été confirmée par les magistrats de la chambre d’instruction le 30 avril dernier.

Très logiquement, le suspect, qui nie son implication depuis le début, a cassé son bracelet électronique début mai et a disparu dans la nature. Néanmoins, grâce à un tuyau qui s’est avéré exact, la police a pu interpeller en douceur le suspect à Nantes ce vendredi 14 mai. Cette fois, la justice ne devrait plus le laisser s’échapper – espérons-le. Il a été placé en détention ce vendredi même, dans l’attente de son procès.

Louis Moulin

Crédit photo : Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie...

Régionales 2021. Gilles Pennelle(RN) publie une « Lettre aux nombreux Bretons qui ont bien raison de tourner le dos à Loïg Chesnais-Girard »

La bataille pour les élections régionales est dans sa dernière ligne droite. Les coups et les piques se multiplient,...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Le laxisme judiciaire est-il responsable de l’ensauvagement des rues ? Garraud – Signolet – Yvars

Police démotivée, victimes désabusées, sentiment d’impunité, peines alternatives à l’emprisonnement , rupture de la confiance entre magistrats et policiers… Le laxisme pénal de certains...