Thaïs d’Escufon lance l’association de soutien aux lanceurs d’alerte (ASLA)

A LA UNE

Jusqu’à aujourd’hui, Internet était un lieu où la liberté d’expression demeurait vivace. Mais depuis quelques années, le web subit les ingérences des GAFAM (Google Amazon Facebook Apple Microsoft) et des gouvernements. Pour défendre le droit des Français à s’exprimer et à s’associer librement, l’Association de Soutien aux Lanceurs d’Alerte a été créée.

Voici la présentation de l’association :

Par l’agora grecque, les citoyens se réunissaient pour discuter des affaires de la cité. À Rome, les conseils permettaient à chacun d’exprimer ses doléances à ses représentants légitimes. Chez les Gaulois, l’assemblée des citoyens pouvait adopter des décisions importantes. Sous l’Ancien Régime, les corps intermédiaires reliaient le peuple au roi.

La liberté d’expression est un principe fondateur de la civilisation européenne. Il est lié à la liberté d’association, qui donne à la liberté d’expression sa portée collective et sociale. Sans liberté d’association, qui permet à chaque groupe social d’acquérir la puissance nécessaire, la liberté d’expression demeure isolée dans l’anonymat global.

Cette liberté d’expression est vitale à l’équilibre d’une nation. C’est la respiration du peuple, le moyen par lequel il est écouté et considéré, l’instrument de son existence politique. Est-on encore une démocratie lorsque certaines opinions sont censurées par le pouvoir alors que la justice ne les a pas condamnées ? Quelle valeur le vote peut-il avoir dans une société où des groupes pacifiques ne peuvent plus s’exprimer publiquement ?

L’Association de soutien aux lanceurs d’alerte (ASLA) soutient tous les lanceurs d’alerte courageux, ces militants qui agissent à visage découvert et sans violence. L’ASLA défend et apporte son aide à tous les lanceurs d’alerte qui protestent contre les injustices ignorées par les autorités publiques, que ce soit sur le terrain environnemental, social, culturel ou politique.

Sa porte-parole, Thaïs d’Escufon, vous présente aujourd’hui cette nouvelle association, ses objectifs et ses méthodes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

À Nantes, Jonathan s’est retrouvé à la rue à 21 ans

Placé à l'âge de 3 ans, Jonathan a enchaîné les foyers et les familles d'accueil. À ses 21 ans...

Tyrannie sanitaire et loi vigilance sanitaire. Les votes des parlementaires du Morbihan.

Déposé le 13 octobre 2021, le projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire, qui vise à proroger...

Articles liés