Emmanuel Macron au Rwanda, un cas clinique de masochisme et de mensonge historique

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Drapé dans les incohérences, les omissions et les mensonges du « rapport Duclert », le président Macron vient :

1) Contre l’état des connaissances historiques, de reconnaître  « la responsabilité » de la France dans le génocide du Rwanda. Un génocide  effectué avec des machettes….arme jusque-là considérée comme peu  en usage en France…

2) De cautionner l’histoire  du génocide écrite par le régime du général Kagamé. Une histoire-propagande qui tient en trois points :

1) Le génocide était prémédité.
2) La France a soutenu les génocidaires groupés autour du président Habyarimana.
3) Le président Habyarimana a été assassiné par ces mêmes génocidaires.

Or, ces trois points ayant été définitivement balayés par les travaux du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda-ONU) consciencieusement ignorés par le « Rapport Duclert », en plus d’humilier la France, Emmanuel Macron laissera dans l’histoire l’image d’un Lyssenko de l’histoire. Il ne pourra en effet pas dire qu’il ne savait pas puisque la réfutation détaillée de cette propagande historique a été faite dans mon livre « Rwanda un génocide en questions » publié au Rocher et réédité en 2021 et que je lui ai fait directement parvenir à l’Elysée.

Ce livre peut être commandé à l’Afrique Réelle.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Treillières (44). Polémique autour d’un champ jouxtant une école et traité aux pesticides

Depuis le mois de mai 2019 des maires prennent des arrêtés interdisant les pesticides. Et dans les communes, la...

Irlande du Nord. Un accord sur la langue gaélique trouvé. Un nouveau Premier ministre va être désigné

Un accord sur la langue gaélique a été trouvé en Irlande du Nord, débloquant une situation qui se tendait,...

3 Commentaires

  1. Partout où il passe , il jette son venin sur la FRANCE ; Que dit il au sujet de son vrai pays qui , depuis 1948 n’a de cesse de « génocider  » ses voisins et leur voler leurs terres ?

  2. magnifique président qui en même temps reconnait la faute de la france (seul pays qui est intervenu pour limiter les tueries) et bat sa coulpe pour être apprécié par le dictateur kagamé

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Covid : Didier Raoult, Macron et les moutons

Retrouvez le JT de TV Libertés du 14 juin 2021. « Pour commencer ce journal, nous ferons le point sur la perquisition menée à l’IHU...

I-Média n°352 – Zemmour candidat, la vraie gifle pour Macron ?

I-Média n°352 – Zemmour candidat, la vraie gifle pour Macron ? 01:51 L’image de la semaine L’image de la semaine, c’est bien évidemment cette gifle reçue...

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas « essayé de » comme l'indiquent...

Eric Zemmour : « Je condamne la gifle, mais il a lui-même désacralisé sa fonction. Macron et son ministre de la Justice ne cessent...

Eric Zemmour : « Je condamne la gifle, mais il a lui-même désacralisé sa fonction. Macron et son ministre de la Justice ne cessent...