Quimper. 18kg de cocaïne et d’héroïne saisis par la Police, 4 trafiquants arrêtés

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

C’est un énorme coup – la plus grosse saisie de l’histoire de la Police Judiciaire de Quimper – réalisée par les forces de l’ordre contre les trafiquants de drogue.  Au terme d’une enquête de quatre mois, quatre hommes ont été interpellés, le 26 mai 2021, avec 18 kg de cocaïne et d’héroïne.

De la mort en poudre, vendue à la jeunesse bretonne dans des quantités de plus en plus importante, et qui se trouve désormais dans les scellés de la police de Quimper. L’enquête a été menée avec brio, permettant de déterminer que les 4 individus faisaient des séjours aux Pays-Bas pour s’approvisionner (10 000 euros le kilo là bas, revendus  30 000 euros ici) puis de ramener le tout à Soissons, pour couper le produit, avant de le livrer à Quimper (80% de la drogue était destinée à être écoulée dans le secteur).

Mardi 1er juin 2021, deux des trafiquants présumés de mort ont été présentés à un juge d’instruction. Ils sont nés en 1980 et en 1982. Les deux autres, nés en 1986 et 1993, feront face au magistrat quimpérois, jeudi 3 juin.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Irlande du Nord. Un accord sur la langue gaélique trouvé. Un nouveau Premier ministre va être désigné

Un accord sur la langue gaélique a été trouvé en Irlande du Nord, débloquant une situation qui se tendait,...

À quels risques s’expose Thomas Pesquet lors de sa sortie extra-véhiculaire ?

Pour la troisième fois de sa vie, Thomas Pesquet s'est élancé dans le vide spatial hier, 16 juin 2021....

2 Commentaires

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Saint-Nazaire : un kilo de cannabis et 4200 € en espèces retrouvés en perquisition

Un petit trafic de drogue, assez actif de janvier à juin 2021 à Saint-Nazaire, est tombé après l'interpellation d'un couple, l'un au travail, l'autre...

Finistère. Encore des voitures incendiées à Brest, encore un trafic d’héroïne démantelé à Douarnenez…

Plusieurs véhicules ont fait l'objet d'incendies volontaires à Brest tandis que du côté de Douarnenez, c'est un nouveau trafic d'héroïne qui a été démantelé....

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en...

Quimper. Des Albanais, un Tchétchène et un « Rennais » d’origine turque condamnés pour trafic de drogue

Un Tchétchène, un « Rennais » d'origine turque, deux Albanais, de la drogue et le quartier « sensible » de Kermoysan pour décor :...