Bretagne. Jérémy Desdouets établit le record du GR34 en 27 jours, 11 heures, 35 minutes

Il l’a fait ! 27 jours, 11 heures et 35 minutes, après son départ du Mont Saint Michel, le 15 mai dernier, Jérémy Desdouets  vient d’établir le record de vitesse en trail sur le GR34. Avec près de 2200 km parcourus sur le célèbre « sentier des douaniers » entre le Mont Saint-Michel et Saint-Nazaire Jérémy a réalisé son objectif : le réaliser en moins de 30 jours.

27 jours de courses, près de 2200 km parcourus, 25 658 mètres de dénivelé positif… Jérémy Desdouets n’a jamais flanché. Avec des journées de plus de 14 heures de course au compteur, avalant en moyenne 80 km quotidiens, soit 2 marathons successifs, le trailer Breton impressionne. « Jérémy a créé quelque chose ! Il montre que la Bretagne peut être une terre de trail, avec un dénivelé positif très important. Il va sortir le trail breton de l’anonymat. Nous sommes bluffés et admiratifs. » souligne Lydie Charpentier, présidente du comité régional de la FFRandonnée.  

Un sacré défi  « c’était un sacré, je m’étais dit moins de 30 jours, certains disaient que c’était fou et je viens de démontrer que c’était pas si dingue que ça ! Le GR34 a toujours été un mythe pour moi, le tour de Bretagne par la côte, c’est forcément merveilleux. Ce chemin de Grande Randonnée méritait un record à sa hauteur !

Deux marathons par jours « Deux marathons par jours pendant 27 jours, ce n’est pas rien, j’ai tenu avec pas mal de repos et l’assistance de ma compagne notamment. Sur un projet comme ça, il faut s’attendre à l’inattendu, là nous avons eu quelques aléas météos, mais cela fait partie de l’aventure. J’ai fait une très grosse préparation physique avec mon coach pour faire en sorte que je sois musculairement le plus solide possible. Tout cela a permis que je réalise ce rêve fou. Le mental est super important, je suis resté très concentré. Globalement le moral a toujours été au beau fixe. Le plus dur c’est l’enchainement, tous les jours, être 100% concentré pour cela sur des journées de 12-13 heures. Mon sentiment ce soir c’est celui du devoir accompli. »

Des images plein la tête :  « Des souvenirs j’en ai à la pelle. Je garde en tête l’arrivée à la pointe Saint Mathieu où j’ai été accueilli avec une Cornemuse et une Bombarde. Le départ du Mont Saint Michel était aussi magique… Ce que je retiens c’est la ferveur que cela a créé, je ne m’attendais pas à autant de messages, de pancartes et cadeaux sur le bord de la route. Je ne pensais pas que cela puisse inspirer autant de monde. Ca me touche beaucoup.

Et maintenant ? « Maintenant le prochain défi c’est de profiter de la piscine !»

Courir au profit de la SNSM. Jérémy a souhaité associer sa tentative de record pour valoriser et accompagner le travail de la SNSM. Durant sa tentative il a été accueilli et accompagné par les sauveteurs en mer et n’a cessé d’appeler à les soutenir par le biais d’une cagnotte qui monte aujourd’hui à 2000€ de dons ! https://www.gandee.com/participate/674

Crédit photo : @ Théo Cheval
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS