« Le triple espace de Zemmour », par Jean-Yves Le Gallou

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Eric Zemmour, s’il se déclare candidat, pourrait conquérir un triple espace : la droite de LR martyrisée par le système médiatique, les identitaires du RN méprisés et humiliés par les apparatchiks marinistes et la grande armée des abstentionnistes qui attendent autre chose.

1-D’abord la droite de LR martyrisée par le système médiatique.

C’est elle qui a choisi Fillon en 2016 en lieu et place de la coqueluche des médias Alain Juppé. Un Fillon que les médias alliés aux juges du Parquet national financier ont démoli en 2017 pour permettre le hold-up électoral de Macron.

C’est encore la droite de LR qui a choisi d’élire Wauquiez en 2017 avant que les médias politiquement corrects ne s’occupent scientifiquement de le démolir.

Après une probable belle victoire en Auvergne-Rhône-Alpes, Wauquiez pourrait repartir à la bataille pour 2022 : mais les grands réseaux de convenance n’en voudront pas. Et les apparatchiks politiquement corrects – de Jacob à Larcher – refuseront d’organiser des primaires ouvertes et choisiront de soutenir Xavier Bertrand, le mauvais joueur de 2017, qui avait quitté LR après avoir perdu contre Wauquiez.

Non décidément la droite de LR n’a rien à attendre de la direction de LR : elle doit chercher ailleurs !

2-Ensuite les identitaires du RN méprisés et humiliés par les apparatchiks marinistes.

L’image la plus terrible des élections régionales est celle de Jordan Bardella pliant l’échine pour signer une liste d’émargement devant une assesseur voilée en uniforme islamiste. Une musulmane militante en infraction avec la règle de neutralité politique et religieuse dans un bureau de vote. Marine Le Pen a beau affirmer que « l’islam est compatible avec la République », son neveu par alliance et premier lieutenant, renonce à faire appliquer la loi par une militante islamique. Feu la sacro-sainte laïcité ! Quel symbole ! Quel symbole de tous les renoncements du RN. A force de vouloir éviter les vagues, le combat perd tout sens et tout intérêt pour les militants qui se démobilisent et les électeurs qui restent chez eux ! La pasteurisation du discours coupe la fin des électeurs ! L’absentéisme des élus RN n’est pas davantage mobilisateur : s’ils se défilent et s’abstiennent de prendre position sur les lois sociétales, la dictature sanitaire et les décisions liberticides, alors autant rester chez soi, s’occuper de ses chats…

3-La grande armée des abstentionnistes qui attendent autre chose

Le débat politique est convenu. C’est un enchaînement de postures et de phrases creuses. On ne nomme pas, on ne traite pas les problèmes, on ne débat pas vraiment. Tout juste présente-t-on des mesures aussi techniques que cosmétiques. Pas étonnant dans ces conditions que selon un sondage 55 % des électeurs – oui 55 %- soient prêt à voter pour un candidat hors parti et non issu du sérail politique. Quand 66 % des électeurs s’abstiennent comme ils l’ont fait aux régionales c’est manifestement que l’offre politique ne répond pas à la demande. Il faut donc chercher ailleurs.

4-Zemmour une vraie novation ?

De ce point de vue la candidature Zemmour pourrait bouleverser le jeu : un intellectuel rompu aux débats, un « polémiste » capable de décrire sans ciller le réel, un homme de convictions qui devra devenir une force de propositions sur l’insécurité et l’immigration, mais aussi sur l’éducation, la souveraineté économique et le patrimoine. À suivre…

Jean-Yves Le Gallou

Via Boulevard Voltaire

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

2 Commentaires

  1. qu’irait il faire dans cette galère ?
    on y perdrait une heure d’information quotidienne sur cnews !
    qui plus est il n’a pas l’habitude de transiger, la langue de bois il ne connait pas, l’abandon et la trahison de ses idées, il ne connait pas,

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Les élections régionales de Marine Le Pen : le début de la fin

 Dans un article aussi fouillé que passionnant, Philippe Christèle revient de manière factuelle sur la déroute électorale du Rassemblement national lors des élections régionales...

I-Média n°354 – Élections régionales : abstention record, le RN à la peine [Vidéo]

« Élections régionales : abstention record, le RN à la peine », tel est le titre du dernier numéro de l'émission I-Média présentée par...

Macron : La France fragmentée – Le journal de TVLibertés du jeudi 24 Juin 2021 [Vidéo]

Au sommaire du journal de TVLibertés du jeudi 24 juin : Le paysage politique français façon puzzle ! Après quatre ans de présidence Macron,...

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est sur le pied de guerre...