Pourquoi débancariser et sécuriser vos avoirs aujourd’hui ?

A LA UNE

La situation économique et sociale est préoccupante depuis bientôt près de 50 ans, nous ne ferons pas ici la liste de tous les problèmes que vous connaissez ou même percevez mais nous tenterons d’en voir les conséquences les plus notables pour chacun d’entre nous avec pragmatisme et bon sens.

La pandémie a permis d’anesthésier les revendications d’abord par son caractère d’urgence et sa gravité suffisamment médiatisée pour que l’évènement s’impose au détriment de tous les autres, et aussi bien sûr grâce aux matelas sociaux et autres subventions mis en place par l’état-nounou.

Mais aujourd’hui dans cette «brume sanitaire» qui occupe tout notre horizon de nouvelles tensions se font jour, beaucoup moins médiatisées celles là et qui concernent directement le pouvoir d’achat (pour certains même celui de survie) des français …

Les répétitives augmentations de l’electricité et du gaz + 4,4% en juin 2021 vont continuer à sévèrement amputer leur revenu, mais si l’énergie est une nécessité pour chacun d’entre nous que dire de l’alimentation dont dépend notre survie physique ! 

Or l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé le 3 juin, que les prix mondiaux des produits alimentaires avaient bondi en mai de près de 40% sur un an, pour faire face à une flambée du prix des matières premières .

Si les effets n’ont pas encore été ressentis dans les magasins d’alimentation les entreprises de l’industrie agroalimentaire en France ont elles demandé une augmentation immédiate de 9% du prix des denrées alimentaires.

Ce sont ces 9% en plus que vous retrouverez bientôt dans vos caddies. 

En ce qui concerne le prix de l’eau, l’élément de la vie le plus essentiel a augmenté lui, de 11% en 10 ans ! 

Donc d’un côté on assiste à l’augmentation inévitable et bientôt vertigineuse des prix de ces biens vitaux nécessaires (eau, nourriture, énergie) de l’autre à une diminution et une fragilisation même de nos avoirs aujourd’hui réduits à des lignes de programme informatiques sur des comptes bancaires devenus tous quasiment virtuels et totalement dépendants de systèmes électroniques que nous ne maitrisons pas.

Demandez vous si aujourd’hui la digitalisation de vos avoirs financiers a sécurisé votre patrimoine ou si elle l’a au contraire fragilisé ?

La digitalisation c’est un peu comme le vaccin un rapport coût – bénéfice.

Citons comme avantage principal de la digitalisation pour l’utilisateur : rapidité, fluidité de l’information et facilité d’accès dans un monde toujours plus connecté.

Une fois ces avantages énoncés voyons les 2 inconvénients majeurs, le premier est la faiblesse de la sécurité; ce qui était vrai pour une carte de crédit l’est encore plus pour une ligne de compte sur un écran d’ordinateur.

Voici une liste non exhaustive des pratiques dont vous pourriez être victimes :

  • Piratage RFID de vos cartes bancaires
  • Phising ou hameçonnage, technique frauduleuse sur internet destinée à vous inciter à communiquer vos données personnelles (comptes d’accès, mots de passe…) et/ou bancaires en se faisant passer pour un tiers de confiance.
  • le rançongiciel, un programme malveillant qui crypte les données puis envoie une demande de rançon au propriétaire en échange de la clé permettant de les déchiffrer. 
  • Les clés USB piégées, les faux sites internet, les faux réseaux wifi…

Le deuxième risque est bien sûr lié au contrôle, à savoir qui contrôle réellement vos avoirs, vous ou bien ceux qui les «gèrent».

La publicité des banques qui veulent vous pousser à utiliser ces services vous dira que vous avez accès 7 jours sur 7 et 24/24 à votre compte grâce à la digitalisation, mais comment cet accès est il garanti si le système est piraté ou en panne  comme sur l’écran ci-joint et puis imaginez que les systèmes de paiement comme Visa ou Master Card soient en panne comme en 2018

Aujourd’hui on ne vous garantit pas la sécurité de votre accès à internet mais on vous informe par des sites qui recensent les fameuses pannes….mais auxquels vous ne pourrez pas avoir accès puisque internet est justement ..en panne !

Mais le contrôle peut aussi être un enjeu de pouvoir et à ce sujet la digitalisation des activités permet à peu près toutes les manipulations.

Aujourd’hui les valeurs les plus sûres dont vous disposez dans votre patrimoine sont votre résidence si vous êtes propriétaire, l’or, le cash, les bijoux, les oeuvres d’art, nous parlons ici du patrimoine dont vous disposez réellement avec le moins d’intermédiaires possibles, celui que vous pourrez échanger en cas de besoin.

Certains de ces avoirs sont d’ailleurs moins sécurisés que d’autres, en effet votre résidence est votre propriété tant que les lois le garantissent, mais on a vu que cette propriété pouvait parfaitement être abolie comme dans les pays communistes avec la réussite économique que l’on connait.

De la même manière les billets et les pièces sont émis respectivement par la Banque de France et le Trésor Public sous le contrôle de la BCE, leur valeur dépend de deux choses :

en premier lieu de l’authenticité vérifiée par la Banque de France et les banques privées avec des automates de traitement certifiés et en deuxième lieu de la politique monétaire qui les met en circulation.

Selon les statistiques gouvernementales la digitalisation rend de moins en moins fréquents les paiements en liquide, sacrée mauvaise excuse pour évoquer la suppression du cash puisque le cash est en fait une épargne de précaution qui n’est utilisée qu’en dernier ressort et que de surcroit leur utilisation pour des règlements est sinon interdite au delà d’un certain seuil, souvent très limitée.  

On trouve donc des banques comme celle-ci qui fait la Propagande de la société sans cash   et vous dit qu’il n’y a que des avantages à faire disparaitre l’argent liquide, mieux même elle vous assurera la prospérité, on ne vous dit pas comment mais bon ce sont des experts n’est ce pas, ils l’ont prouvé depuis tant d’années ?

«S’inquiéter de vos finances sera moins problématique. La technologie devrait rationaliser et simplifier votre vie » , tout cela devient un nouveau mantra, celui d’une technologie parfaite et sans ratés…. 

Oh les gens réveillez vous, c’est un banquier ! Qui peut encore croire en un banquier ! Allez donc regarder les avis sur internet , vous ne serez pas déçus.

Certains pays ont d’ailleurs commencé à faire marche arrière, la Suède notamment est en train de revenir sur son projet d’une société sans cash et fait aujourd’hui de la Résistance.

Et puis interrogeons nous sur cette décision récente de l’UE concernant nos comptes bancaires qui, en cas d’urgence offre la possibilité de confiscation au delà de certains seuils -100.000 euros par compte –  le principe étant voté rien n’empêchera de déplacer le curseur plus tard. Depuis quelques jours est venu se rajouter le rapport d’une commission sénatoriale française proposant de bloquer des comptes bancaires en cas de dissidence de certaines personnes durant une crise ou une épidémie, étrange rappel de ce que nous vivons aujourd’hui. 

Les innovations telles que les monnaies virtuelles comme le bitcoin et son corollaire le Blockchain sont elles aussi fiables que l’or qui lui est au cœur de notre ordre monétaire depuis des millénaires ? Rien n’est moins sûr si l’UE encore elle s’en empare pour imposer son « euro digital »  parfait instrument de contrôle puisque le parcours de chaque euro digital pourra être retracé. 

Alors parlera-t-on encore du bitcoin – qui n’existe que depuis 12 ans ne serait-ce que dans 100 ans ? 

Une autre raison pour laquelle une certaine debancarisation s’impose ce sont aussi les taux d’intérêts négatifs actuels et leur conséquence qui est de grignoter petit à petit votre patrimoine comme précisé dans cet article de Breizh-infos 

Et puis il y a une chose qui devrait nous chiffonner, nous faisons confiance presque aveuglément en des systèmes électroniques de paiement tels que les Visa master card etc…très bien mais quelqu’un s’est vraiment posé la question de savoir  ce qui se passerait si le système était compromis, piraté ?  

Comment fera t’on pour effectuer des règlements dans ces cas là … 

C’est impossible ? 

Comment ça impossible ? 

Il vous reste donc pour une sécurité à moyen terme à débancariser au moins en partie vos avoirs et les convertir en or, bijoux et tout ce qui sera échangeable, vous aurez l’impression de revenir au Moyen-âge ou sous l’Occupation ou même d’être un méchant complotiste, si si un vrai complotiste comme ces gens qui imaginaient que le virus de la Covid venait d’un laboratoire chinois …n’importe quoi ! 

En dehors de ce retour au concret vous pouvez aussi «investir» différemment, aujourd’hui cela consiste à acheter des biens dont vous savez qu’ils vous seront utiles ou même échangeables (gazinières, panneaux solaires, combustibles etc…) et bien sûr des réserves alimentaires puisque leur prix va augmenter.  

A vous de savoir si vous acceptez ces risques modernes ou si vous voulez contrôler votre vie même si elle doit être un peu plus …lente. 

Mais si vous avez décidé de « liquider » des fonds ou des valeurs, sachez les protéger, à domicile bien sûr mais avec les précautions qui s’imposent, vous trouverez sur ce site des les solutions à la fois sécurisées et dissimulées pour garder l’esprit en paix…   

Pascal / kamouflages 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés