Vers de nouvelles ouvertures de classes en breton ?

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Le nouveau vice-président régional aux Langues de Bretagne Christian Troadec était ce vendredi matin à Rennes en compagnie de Paul Molac.

Ces derniers, nouvellement élus sur la liste de Loïg Chesnais-Girard, rencontraient le recteur d’académie, Emmanuel Ethis aux côtés du responsable de l’Office de la Langue Bretonne/Ofis ar Brezhoneg, Fulup Jakez. A l’ordre du jour selon Christian Troadec « la révision de la carte des pôles du réseau public portant sur l’ouverture de nouvelles classes bilingues dans les deux ans à venir en Bretagne ». Des arbitrages auront lieu cet été et les premières conclusions devraient être données en septembre. Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, le carhaisien montre sa détermination : « Si l’on veut sauver la langue bretonne il faut plus d’ouvertures de classes immédiatement ! »

Généralement, les recteurs d’académie sont très attentifs aux demandes des autorités régionales.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Pleaol : un hanter-bost divyezhek dilemet er skol gatolik

Setu danvez labour evit Kristian Troadeg, ar c'huzulier e-karg eus yezhoù Breizh er c'huzul rannvro nevez ! Dilemet e vo un hanter-bost divyezhek er skol...

Morlaix : Pas d’enseignement du breton à Tristan Corbière

Il en était question depuis un moment : une seconde bilingue breton-français était en projet au lycée Tristan Corbière de Morlaix. Une réunion d'information avait...

D’ar 27/07, Aran a redo evit he yezh !

A-benn ar fin ha daoust d'an epidemiezh en he uhelañ e Katalonia eo bet dalc'het ar redadeg evit an okitaneg eus ar Val d'Aran...

Les nouvelles classes bilingues breton-français à la rentrée

Les filières bilingues breton-français en public et privé ne sont pas touchées par la décision du Conseil constitutionnel qui met l'immersion hors-la-loi, elles continuent...