Immigration. Le Royaume-Uni va sanctionner les pays qui refusent de reprendre leurs migrants

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Le Royaume-Uni va bloquer les visas des visiteurs provenant de pays dont le ministre de l’intérieur estime qu’ils refusent de coopérer pour reprendre les demandeurs d’asile déboutés ou les délinquants.Le projet de loi donnerait au ministre de l’Intérieur le pouvoir de prendre des mesures à l’encontre des citoyens de pays jugés non coopératifs.

Dans la proposition de loi publiée mardi, Priti Patel et les futurs ministres de l’intérieur auraient le pouvoir de suspendre ou de retarder le traitement des demandes provenant de pays qui ne « coopèrent pas avec le gouvernement britannique en ce qui concerne le renvoi du Royaume-Uni des ressortissants de ce pays qui ont besoin d’une autorisation pour entrer ou rester au Royaume-Uni mais ne l’ont pas ».

La clause du projet de loi sur la nationalité et les frontières permet également au ministre de l’intérieur d’imposer des exigences financières supplémentaires pour les demandes de visa – c’est-à-dire une augmentation des frais – si les pays ne coopèrent pas. Ces propositions reflètent la législation américaine qui permet aux autorités de retirer les visas aux pays qui refusent de reprendre les sans-papiers. Il est entendu que des pays comme l’Irak, l’Iran, l’Érythrée et le Soudan sont réticents à coopérer avec le Royaume-Uni sur ces questions.

Ce changement est l’un des nombreux éléments du projet de loi, décrit comme « la plus grande refonte du système d’asile britannique depuis des décennies » par M. Patel, qui comprend des mesures telles que :

  • Les demandeurs d’asile arrivés illégalement au Royaume-Uni ne bénéficieront plus des mêmes droits que ceux qui arrivent dans le pays par des voies légales. Même si leur demande d’asile est acceptée, ils se verront accorder un statut de réfugié temporaire et seront expulsés pour une durée indéterminée.
  • Les demandeurs d’asile pourront être expulsés du Royaume-Uni pendant que leur demande d’asile ou leur appel est en cours de traitement, et pourront être installés dans des centres d’accueil offshore (en Afrique).
  • Pour les personnes considérées comme étant arrivées illégalement, l’accès aux prestations sociales et aux droits de regroupement familial seront limités.
  • La procédure d’appel et la procédure judiciaire seront modifiées afin d’accélérer l’expulsion des personnes dont la demande d’asile est rejetée.
  • Le ministre de l’Intérieur pourra, dans des circonstances exceptionnelles, offrir une protection aux personnes vulnérables en “danger immédiat et en situation de risque dans leur pays d’origine”. On pense que cette mesure sera utilisée pour aider un petit nombre de personnes.
  • Le système sera rendu “beaucoup plus difficile pour les personnes qui se voient accorder le statut de réfugié sur la base d’éléments non fondés” et comprendra des “évaluations rigoureuses de l’âge” pour empêcher les adultes de se faire passer pour des mineurs. Le gouvernement envisage d’utiliser des scanners osseux pour déterminer l’âge des migrants.
  • Des peines de prison à vie seront introduites comme peine maximale pour les passeurs de clandestins.
  • Les criminels étrangers qui violent les ordres d’expulsion et reviennent au Royaume-Uni pourraient être emprisonnés jusqu’à cinq ans au lieu des six mois actuels.

Pendant ce temps, les bureaucrates de l’Union Européenne et les dirigeants de l’Ouest se montrent incapables de prendre les mesures nécessaires à assurer la sécurité et l’harmonie de vie des populations dont ils ont pourtant la responsabilité.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

5 Commentaires

  1. Ils les attirent avec leur politique socialiste, les italiens et les espagnols les laissent passer tout en touchant les subventions pour la protection des frontières depuis 30 ans, et bien sur, qui est le dindon de la farce a chaque fois? LES FRANCAIS !!!! comme toujours!

    ITALIENS, ESPAGNOLS, C EST CHEZ VOUS QU »ILS DOIVENT REPARTIR! CE SONT VOS MIGRANTS!

  2. Ils les attirent avec leur politique socialiste, les italiens et les espagnols les laissent passer tout en touchant les subventions pour la protection des frontières depuis 30 ans, et bien sur, qui est le dindon de la farce a chaque fois? LES FRANCAIS !!!! comme toujours!

    ITALIENS, ESPAGNOLS, C EST CHEZ VOUS QU »ILS DOIVENT REPARTIR! CE SONT VOS MIGRANTS!

  3. et les moyens de pressions existent bel et bien !
    imaginez que les camions de fruits ét légumes marocains soient bloqués à la frontière
    imaginez que les transferts d’argent soient bloqués dans les bureaux de france
    etc.
    les cranes d »oeufs qui trouvent mille moyens pour brimer les gaulois s’en donneraient à coeur joie
    encore faut il en a avoir la volonté

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Royaume-Uni. Les défenseurs de Stonehenge remportent une bataille judiciaire

Des militants ont remporté une bataille judiciaire pour empêcher la construction d'un tunnel routier près de Stonehenge, site emblématique du patrimoine celtique et mondial....

Dibunadeg er straedoù, merc’hed mouchet, bannieloù : un eured turk e Redon

Ar sizhunioù tremenet ez eus bet trouz diwar-benn an euredoù kumuniezhel e Bro-C'hall. Re a zansoù estren, re a zibunadegoù er straedoù, re a...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...

Propagande. Comment éduquer les collégiens rennais à l’immigration ?

Que cela est joliment dit ! « Résidence d'artiste », « lettres à l'ailleurs », « travail scolaire », « raconter la distance et l'amour des siens », l'enfer progressiste est toujours pavé...