La démocratie directe suisse est-elle populiste ? Par François Garçon

François Garçon est président de Démocratie directe pour la France. Dans son livre « France, démocratie défaillante – Il est temps de s’inspirer de la Suisse », il fait le diagnostic des différents blocages qui entravent la France : une verticalité des pouvoirs construite sur des élites mal formées, conformistes et orgueilleuses, des médias complices, et des dispositifs politiques dépassés. L’auteur montre que la solution suisse est l’exacte inverse : des pouvoirs aussi horizontaux que possible où la démocratie participative vient compléter les systèmes représentatifs sans les gêner. Ne serait-ce pas une piste adaptée pour la France ?

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. la question même est idiote !
    demander l’avis du peuple directement c’est démocratique
    c’est pourquoi nos zélites n’en veulent pas , les suisses votent même une augmentation des impots!!! des fous ! nous on a un sommet (jupiter) qui décide ce qui est bien pour nous et la base (le populo) qui doit obéir

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !