Trafic de drogue à Vannes. Des détails sur le dernier règlement de comptes

Nous vous rapportions il y a quelques jours un règlement de comptes sous fond de trafic de stupéfiants, ayant eu lieu à Arradon, à la suite de coups de feu entendus dans trois quartiers « sensibles » de Vannes (traduction : à forte population issue de l’immigration)

L’on sait maintenant que ce sont trois jeunes, dont deux guetteurs de Kercado, qui ont été kidnappés, vraisemblablement sous la menace de kalachnikovs, puis emmenés dans un coffre de voiture jusque dans un champ, avant d’être tabassés par une dizaine d’individus, qui seraient d’origine albanaise ou tchétchène.

Il n’y a finalement eu aucun coup de feu tiré.

S’agit-il du réseau albanais qui tenait, il y a encore peu, le quartier de la Bourdonnaye ? Ou des trafiquants « nantais » qui irriguent le marché vannetais, venus régler une dette de cocaïne, comme le suggère Le Télégramme ? Toujours est-il qu’ils auraient tenté de couper le doigt de l’une des victimes, avant de mettre le feu à la voiture qui a été retrouvé à côte de ces dernières, abandonnées à Arradon.

Une enquête, dirigée par la brigade de sûreté urbaine de Vannes, la gendarmerie de Vannes et la police judiciaire de Rennes, est en cours.

François Tanguy

Photo d’illustration :DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !