21 août. Nouvelle forte mobilisation contre le Passe sanitaire en pleines vacances

Des centaines de milliers de personnes ont de nouveau manifesté samedi 21 août contre le passe sanitaire, et la politique tyrannique délirante mise en place par les autorités depuis des mois désormais (175000 manifestants selon les autorités qui ont demandé aux médias mainstream de baisser les chiffres de la semaine, le double si l’on se fie aux chiffres des organisateurs)

En Bretagne, ils étaient plusieurs dizaines de milliers à défiler, dans les principales villes bretonnes, et notamment à Nantes (où des manifestants ont réussi à pénétrer dans le château des Ducs de Bretagne), à Rennes, à Vannes, à Brest, à Quimper, à Saint-Brieuc…

Voici quelques photos et vidéos pour vous rendre compte de ce qu’il s’est passé, alors que les autorités, malgré cette mobilisation hebdomadaire et historique en plein été, restent totalement sourdes à une population de plus en plus en colère (une colère qui se développe dans de nombreux autres pays et qui finira par retomber sur les autorités si celles ci restent sourdes).

https://www.youtube.com/watch?v=4YCPTeLCPVU

A noter que dans plusieurs villes de Bretagne mais aussi à Montpellier, ou encore à Metz, l’extrême gauche a tenté de semer la confusion parmi les manifestants, d’empêcher d’autres d’intégrer les cortèges, comme durant les Gilets jaunes qui avaient déjà été sabordé par cette mouvance qui se révèle à chaque contestation populaire comme une mouvance qui est le chien de garde du système en place.

La poursuite de la mobilisation pourrait devenir nettement plus importante à la rentrée, en septembre, surtout si les autorités persistent à annoncer des mesures toujours plus contraignantes et délirantes.

Crédit photo : https://twitter.com/JeanRhettButler (la Une)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Présent a Rennes.
    Environ 3000 personnes.
    Course poursuite en tête de cortège entre des organisateurs et les antifas qui voulaient se mettre avec leur banderole de tête et dicté le parcours.
    Des tensions récurrentes tout le long du cortège et sur la place du parlement et beaucoup de participants Seb sont rendu compte…
    A noter aussi que les antifas faisaient la police politique dans le cortège, une femme avec une étoile de shérif de couleur jaune a été traitée d’antisémite, des retraités ont été bousculés pour une pancarte douteuse et des commentaires du style ranger vos drapeaux français cets pour les fachos ont été entendu…

  2. Ce qui fait peur c’est que sur plusieurs sites d’extrême gauche ils annoncent une grosse mobilisation sur plusieurs villes ce weekend comme Montpellier (arn par exemple) mais aussi Rennes, Vannes ou Nantes pour « chasser » les fachos des cortèges…
    Il faut absolument que les organisateurs appellent a se dissocier de ses violents d’extrême gauche…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !