Christianophobie. A Sainte-Anne d’Auray, une statue de la vierge Marie jetée de son socle [Maj : un jeune de la commune s’est dénoncé]

A LA UNE

MAJ 24 août 2021 : . Un jeune de la commune est venu se présenter de lui-même auprès du maire. Ce dernier a indiqué que c’est lui qui en voulant déplacer la statue a causé l’accident, et que la statue était un peu trop lourde pour lui. Pour le maire, l’affaire est close.

Qui en veut à la vierge Marie ? Après Plouay il y a quelques jours, où la statue de la Vierge Marie a été décapitée, voici que c’est dans un haut lieu du christianisme breton, à Sainte-Anne d’Auray (56) qu’une statue de la Vierge Marie a été retrouvée effondrée.

Installée sur l’autel de la Scala Sancta, la statue de la Vierge Marie a été retrouvée, en dehors de son socle et présente une large fissure qui part du visage jusqu’à un bras.

La commune, propriétaire de l’édifice, inscrit aux Monuments historiques, s’est rapprochée de la gendarmerie pour d’éventuelles suites, indique Roland Gastine, le maire.

Difficile de savoir s’il s’agit d’un acte isolé d’imbéciles (il y en aurait alors beaucoup en Bretagne actuellement…) ou d’un acte de christianophobie assumé. Choqués par ces actes qui se multiplient, de jeunes catholiques  mais aussi des défenseurs du patrimoine breton appellent, sur les réseaux sociaux notamment, à faire preuve de vigilance autour de chez eux et à signaler tout acte suspect aux autorités.

Crédit photo : wikipedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’effondre de nouveau face à Oyonnax

5 journées de Pro D2, 5 défaites, et une dernière place qui commence à faire un peu peur, pour...

Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

Peur sur l'école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d'élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante...

Articles liés