Tyrannie sanitaire. Pro contre anti, le piège diabolique… [L’Agora]

A LA UNE

Depuis maintenant 18 mois, les camps sont formés : Les pro et les antivax. Les moutons soumis et les éveillés. Les citoyens responsables et les complotistes dangereux. Les imbéciles lobotomisés par la télé contre les fous séparatistes. Le travail est fait, le peuple se déchire sur un nouveau sujet et le pouvoir reste aux mains des mêmes. Cela continuera tant que nous ne changerons pas nos modes d’action. C’est un appel d’abord aux manifestants contre le pass sanitaire car ils sont mobilisés et prêts à s’engager. Mais cet appel s’adresse également à ceux qui pensent que cette politique sanitaire est une bonne chose, pour ceux qui veulent aussi que le peuple français arrête de se déchirer.

Plutôt que de défiler tous ensemble d’un point A à un point B, en se disant qu’il y a beaucoup de monde mais qu’il y a encore trop de moutons qui s’en foutent, pourquoi ne pas, après le rassemblement initial pour compter vos forces, donner les consignes d’actions et passer les messages unificateurs, former des groupes pour aller à la rencontre des gens dans votre ville, dans les bars, les centre commerciaux, avec des tracts, des autocollants, des affiches ? Plutôt que d’avoir dans votre ville les moutons enragés qui défilent devant les moutons pucés, pourquoi ne pas diffuser le virus de la réflexion et de la discussion dans le grand troupeau ? Avec à l’appui des tracts, des fils d’information, et un effort sur soi-même pour ne pas s’énerver lors des discussions (sauf si ceux d’en face vous insultent évidemment).

Cela peut s’assortir d’opération de dévoilement des réalités : Des groupes avec enfants essaient d’aller à la piscine, au cinéma, au centre commercial, à l’hôpital, et se font refouler pour montrer la réalité aux gens, et accessoirement bloquer les entrées en discutant fermement avec les vigiles. Egalement aller mettre une pression physique aux acteurs de l’intox, à savoir les médias et les pouvoirs locaux.

Plutôt qu’être 1000 ou 10000 à déambuler sans buts, autant être 100 ou 1000 fois 10 à passer un après-midi utile après 30min de rassemblement où les mots d’ordre sont donnés, où la coordination est réalisée, et éventuellement le matériel échangé. C’est aussi l’occasion de créer de vrais liens par l’action collective.

Au-delà de toute croyance religieuse, n’oublions pas que le mot « diable » vient du grec diabalein, qui divise !

Unissons-nous !

Jean-Pierre Lamorgue

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Economie. Une société à la chinoise après l’effondrement ?

Notre économie est en phase terminale... et le gouvernement s'apprête à débrancher le patient ! Affirmant que le pass-sanitaire...

Pass-sanitaire : Macron souffle le chaud et le froid

Au programme ce soir, les médias et le gouvernement marchent main dans la main pour enterrer l’opposition au pass-sanitaire. Pour...

15 Commentaires

  1. Partagez s’il vous plaît !
    INFO DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE
    (De notre amie Laurence Larzul)
    « La vaccination est bloquée par voie judiciaire depuis le 26 août dernier…
    Je suis vraiment étonnée de ne pas voir de commentaires concernant le référé établi par l’ »Association Réaction 19 », présidée par Maitre Carlo Alberto Brusa, à l’encontre de l’ANSM, le CNOM, le CNOP, le Vidal pour utilisation de produits non autorisés.
    Ce référé sera plaidé devant le tribunal judiciaire de Paris le 21 octobre 2021. Ce n’est pas loin.

    Motif : les produits vaccinaux utilisés depuis le 27 décembre 2020 sont illégaux car non conforme aux AMM conditionnelles attribuées aux fabricants par la Commission européenne.
    Depuis cette date de début des vaccinations, toutes les injections ont été faites avec des produits illégaux en France.
    Tous les remboursements de la Sécurité sociale sont aussi illégaux.
    La procédure en cours impose l’ARRÊT IMMÉDIAT de toute vaccination.
    Il serait temps que les médias fassent leur travail d’information du public, puisqu’ils ont tous reçu le communiqué de presse du 27 août 2021, émanant de « Réaction 19 » signé de son Président Maitre Brusa.
    Nous aussi, nous devons faire notre part car aujourd’hui plus personne ne devrait être vacciné, ce qui peut rassurer tous ceux qui craignaient de devoir le faire pour préserver leur emploi ou, pire encore, de devoir faire vacciner leur enfant.
    Plus nous diffuserons cette information, plus vite les vaccinations cesseront. Dès l’instant que nous avons connaissance de cette procédure, nous sommes responsables de toutes les vaccinations qui continuent.
    Ne comptons pas sur les médias pour diffuser l’info, prenons-nous par la main et inondons nos contacts, nos voisins, les cabinets médicaux et les pharmacies de notre quartier etc. car qui oserait continuer de vacciner illégalement après avoir pris connaissance de ce fait ?
    Les sanctions judiciaires seront sévères et personne n’y échappera.»

    Lettre détaillant les faits précis:
    https://reaction19.fr/reaction19/actualites/dans-les-ecoles/020921-non-a-la-vaccination-des-mineurs-par-des-produits-legalement-inexistants-et-non-autorises-dans-le-vaucluse/

    Envoyé de mon iPhone

  2. Excellente analyse que je partage tout en étant dans les cortèges des « moutons enragés » du samedi, avec ce sentiment d’impuissance sachant que, quel que soit le nombre : 10000, 100 000, 1 ou 10 millions, le pouvoir poursuivra son plan en niant la réalité du terrain et en stigmatisant les opposants, comme il l’a fait pour les gilets jaunes – qui ont tout de même tendance à refleurir, comme vous l’avez sans doute remarqué. Dans la manif. d’hier, je n’ai pas vu beaucoup de gilets jaunes, mais en revanche j’ai beaucoup entendu leur chant de ralliement « On est là, on est là … ». Quel pourrait être le schéma de mise en œuvre de cette stratégie ? En direct, il me paraît difficile (mais pas impossible) d’établir une relation de confiance, même avec des personnes qui défilent pour la même cause que vous … Cela devrait-il passer par un outil (sécurisé) de concertation et d’organisation tel que Télégram, Solidarita ou autre discord ?

  3. Merci pour cet article.
    Défiler, c’est très important, car cela montre la mobilisation du peuple, mais cela ne suffit pas. Il faut désormais des actions de terrain.
    Comme vous le dites, apporter les informations aux gens dans la rue, dans les bars (les marchés aussi, d’ailleurs). Pour contrebalancés la propagande des médias généraux.
    Voici également une liste d’actions à cette page :
    https://www.patrickhuet.net/liste-dactions-contre-le-pass-sanitaire-contre-le-masque-et-les-restrictions-des-libertes/

  4. C’est un combat d’arrière-garde qui fait le jeu des islamo-gauchistes, écolo-mondialistes et socialo-macronistes aux dépends de la droite nationale et identitaire. Pendant que les militants s’usent dans des manifestations qui ne rassemblent qu’une infime minorité des Français l’invasion migratoire se poursuit… La presse mainstream et les chaînes d’infos montent ces manifestations en épingle, évitant ainsi de trop parler des vrais périls qui menacent notre pays : déferlement migratoire, hyperinflation, explosion de la violence.

    Les faits sont implacables : la situation cataclysmique aux Antilles, en Polynésie ou en Tunisie démontre qu’il y a une indiscutable corrélation entre un faible taux de vaccination et un fort taux d’hospitalisation dû au Covid.

    Quand on voit la violence et l’agressivité de certains antivax, on peut douter de leur volonté de dialogue et de leur aptitude à un débat rationnel.

    • Il n’y a aucune situation cataclysmique dans ces zones, pas plus qu’en France lors des fameux pics, si ce n’est celle déjà existante d’un système hospitalier moribond.
      On peut aussi parler de la situation cataclysmique des pays très vaccinés comme Israël, les Seychelles, l’Angleterre, et qui parlent de reconfiner

    • Et n’oubliez pas que ceux qui œuvrent pour le grand remplacement sont également aux manettes pour les injections de masse.
      Ils savent que pour maintenir la cocotte des bons petits travailleurs, il va falloir développer des instruments de contrôle social efficaces.
      Le pass sanitaire est le début de leur solution.

  5. Bonne idee…mais vous avez deja essaye de faire comprendre a quelqu’un qui pense que le gouvernement n’est pas corrompu qu’il l’est?? Car toutes les preuves que vous pouvez amener, vous pouvez aussi trouver la contre-preuve..Toutes les informations sont contradictoires…Faire adherer tout le monde a une idee est pratiquement impossible…..

  6. Il n’y a pas 18 mois que les camps sont formés puisque la vaccination n’a commencé que voici huit mois. Par ailleurs, je pense qu’il n’y a pas deux camps mais trois : les antivax et les antipasse sont deux camps différents, on entend beaucoup de gens se prononcer pour le vaccin et contre le passe sanitaire. Enfin, il me semble qu’en réalité, on parle beaucoup de la question en dehors des manifestations. Il n’y a guère de réunions familiales ou amicales où le sujet n’est pas abordé.
    Je dirais même qu’on en parle plus qu’il ne le mérite, comme du covid-19 dans son ensemble. Cette maladie est gravissime pour une petite partie de la population : provoquer de telles perturbations pour 100% de la population est excessif. Dans les deux camps, on s’excite beaucoup trop à propos du vaccin : on voit bien à présent que son principal risque est…. qu’il n’est pas très efficace, contrairement aux affirmations hâtives du gouvernement. Quant au passe, c’est un petit emmerdement supplémentaire parmi beaucoup d’autres, qui aura vite fait de tomber en désuétude.

    • Renseignez-vous sur les risques sanitaires et notamment pour les enfants qui sont nettement plus menacés par le vaccin que par le covid.
      Et les injections ne sont pas prêtes de tomber en désuétude avec l’abonnement tous les 6 mois.

  7. Beaucoup de gens se demandent comment réaliser cette idée, voire estiment que c’est irréalisable.
    En fait, c’est simple: il suffit de venir à la manif avec un haut parleur puissant et des tracts, monter dès le début sur un promontoire, et lancer l’idée.
    La première semaine ça va marcher moyen, et la semaine suivante ça marchera mieux, en ralliant du monde sur les groupes Telegram et en en parlant avec tous ceux qui restent en fin de manif.

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés