Logement étudiant. Gare aux arnaques lors de la location !

A LA UNE

S’avérant déjà compliquée, la recherche d’un logement étudiant en ces temps de nouvelle année scolaire doit aussi s’accompagner d’une grande méfiance vis-à-vis des arnaques à la location. Tour d’horizon.

Locations étudiantes : les arnaques se multiplient

La rentrée scolaire est souvent synonyme de casse-tête pour certains étudiants lorsqu’il s’agit de trouver un logement. Outre la question financière, il faut en plus savoir éviter les arnaques et les locations frauduleuses à cette période de l’année fructueuse pour les aigrefins de l’immobilier.
Le site PAP.fr, spécialisé dans la location et la vente de biens de particulier à particulier, précisait le 8 septembre dernier que, sur les quelques 800 à 1 000 annonces de location déposées quotidiennement sur la plateforme, son Pôle Contrôle a bloqué en moyenne entre 40 et 50 annonces par jour depuis le début de ce mois de septembre, soit plus du double de ce qui était constaté les années précédentes. En parallèle, entre 200 et 300 nouvelles annonces font l’objet d’un contrôle approfondi par ce même Pôle car provenant de propriétaires non identifiés par le site.

Source : pap.fr

Par ailleurs, depuis un peu plus de deux mois, les étudiants représentent 39 % de l’ensemble des recherches de locations sur la plateforme en question contre 30 % en juin et 18 % au mois de mai.

Quelles arnaques à identifier lors d’une location ?

Quant à la typologie des arnaques à la location, on observe deux catégories distinctes. À savoir les escrocs tentant d’obtenir de l’argent frauduleusement et ceux tentant de récupérer les pièces d’un dossier de location pour monter de faux dossiers de crédits à la consommation.

Si PAP.fr fait le maximum de son côté pour identifier les locations suspectes, notamment via le contrôle par algorithmes visant à recouper des informations sur les fraudeurs, les étudiants et leurs familles peuvent aussi suivre quelques recommandations afin d’éviter les pièges avant de louer un logement.

En premier lieu, il est fortement déconseiller de ne jamais envoyer d’argent avant d’avoir visité la location. Il en va de même pour les pièces du dossier. La vigilance doit être d’autant plus grande lorsque le loueur demande de recevoir l’argent via un compte Western Union ou un équivalent.

Ces indices qui doivent vous mettre en garde

Parmi les autres signes qui doivent alerter, une offre très attractive (grands espaces, belles images, loyer faible) proposée à un prix inférieur au marché devra être appréhendée avec circonspection, tout particulièrement dans les villes où le marché de la location immobilière est en tension, à l’instar de Paris ou de Lyon, des terrains de jeu privilégiés pour les escrocs face a une forte demande de logements étudiants.

Pour déceler une potentielle arnaque, le futur locataire devra prêter attention à plusieurs détails. À commencer par vérifier si le numéro de téléphone indiqué est correct. De même, un interlocuteur joignable uniquement par mail doit susciter la vigilance. Un logement qui serait un peu trop bien situé dans une métropole doit aussi nécessiter certaines vérifications au préalable…

Concernant l’envoi de documents d’identité en amont de la visite, la prudence est également de rigueur car les arnaqueurs peuvent utiliser vos informations personnelles à des fins frauduleuses (usurpation d’identité).

Enfin, s’il est souhaitable de signaler une annonce paraissant suspecte auprès du site sur lequel elle est publiée, il est aussi possible d’en alerter les services de l’État via le portail officiel de signalement des contenus illicites internet-signalement.gouv.fr ou contacter Info Escroqueries au 0 805 805 817. Ce dernier service a pour missions d’informer, de conseiller et d’orienter les personnes victimes d’une escroquerie.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés