Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

justice_etrange_humanisme_penal_lumieres

Peur sur l’école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d’élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante de lui couper la tête.

Le déclencheur de ce pétage de plomb ? L’encadrement de l’école négligerait sa fille, ayant un retard de langage. Le lundi matin, il a menacé l’enseignante, avant de s’en prendre au directeur le lendemain, entrainant l’intervention de la police face à une menace potentielle.

Jugé par le tribunal de St Nazaire jeudi, l’individu a été condamné à huit mois de prison avec sursis probatoire de deux ans, obligation de soins et interdiction de s’approcher de l’école ou d’entrer en contact avec l’enseignante ou le directeur. Sa fille a été transférée depuis dans une autre école de la ville.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !