Immigration : l’humanité au service de la radicalité

A LA UNE

Dans une analyse de fond, Nicolas Faure estime que la défense de son identité ne peut s’effectuer qu’avec la plus grande humanité possible.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

3 Commentaires

  1. « Aller chercher les immigrés » dites-vous… Vous avez déjà le doigt dans l’engrenage…

    La première chose consisterait à dire « Restez chez vous et commencez par vous aider vous-mêmes. N’attendez rien de nous : nous avons déjà tant fait pour vous, en vain. »

    Les peuples, comme les individus ne peuvent s’en sortir que par eux-mêmes : ainsi ont fait les paysans de France, d’Europe de l’Ouest et probablement de bien d’autres lieux.

    Si les choses devaient se passer comme vous le dites, je serais d’avis qu’on vous en confie la responsabilité. Je serais observateur attentionné.

  2. néocolonialisme en allant chercher les plus débrouillards pour les payer avec des clopinettes , captation des cerveaux qui manquent au développement de leurs pays
    expulsion aussi des masochistes qui souffrent du racisme des français, des violences policières et qui seraient mieux chez eux

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés