Pontivy. La ville prend en charge la lutte contre les tags et grafitis

A LA UNE

S’il y a des fresques urbaines superbes, qui embellissent un quartier ou un bâtiment, les villes regorgent également de tags et de graffitis hideux, dégradants les plateformes sur lesquels ils sont apposés.

Pour y faire face, la ville de Pontivy a fait l’acquisition d’une aérogommeuse (3700 euros) pour prendre en charge l’effacement des tags, sur tous les bâtiments et immeubles, privés comme publics.

Pour cela, le propriétaire, gérant, commerçant ou syndic de copropriété dont l’immeuble a été souillé doit télécharger la demande en ligne sur le site internet de la Ville (www.ville-pontivy.bzh), y joindre une photo du graffiti et ramener le tout à la mairie.

L’intervention n’est pas possible en dehors du domaine public ou si ils sont inscrits au patrimoine des monuments de France, s’ils sont trop vétustes. Mais Pontivy ne prend pas non plus en charge si la surface dépasse 20 m2 et si le graffiti est à plus de 2,50 m du sol.

Une initiative intéressante contre la pollution urbaine.

Crédit photo : wikimedia commons (photo d’illustration)

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés