Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Restrictions sur les encres : Le tatouage en danger ?

Le tatouage en danger ?

En 2015, la Commission européenne a demandé à l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) d’évaluer le danger que représenteraient les encres de tatouage et de maquillage permanent. Quatre ans plus tard, l’Echa a préconisé dans un rapport d’interdire plusieurs coloris, composées de substances cancérogènes, mutagènes ou toxiques.

« Les pigments d’encre peuvent migrer de la peau vers différents organes, tels que les ganglions lymphatiques et le foie. (…) Étant donné que les produits chimiques utilisés dans les encres de tatouage et le maquillage permanent peuvent rester dans l’organisme toute la vie, il existe également un risque d’exposition à long terme aux ingrédients potentiellement dangereux », écrit l’Echa. Ces recommandations adoptées par la Commission européenne en décembre 2020.

« Le Comite d’évaluation des risques (CER) de l’Echa a estimé qu’il n’était pas possible d’exclure le risque de cancer et d’éventuels risques non liés à la cancérogénicité pour la majorité de ces colorants, principalement en raison du manque d’informations adéquates sur leurs propriétés dangereuses et sur le risque pour la santé humaine », justifie la Commission.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le règlement européen dont la première partie entrera en vigueur le 4 janvier 2022 ne vise pas seulement quelques pigments contenus dans les encres de couleur (ce qui est déjà bien assez problématique), mais potentiellement la totalité des encres de tatouage, noires incluses (restrictions sur les substances et nouvelles normes d’étiquetage) : ce qui aurait pour conséquence de rendre la pratique du tatouage impossible d’un point de vue légal en Europe en ce début d’année, les fabricants peinant à s’adapter à temps, voir ne pouvant pas s’adapter du tout…

Des restrictions arbitraires qui annoncent un avenir très sombre pour le tatouage en Europe et un possible retour à la clandestinité pour les tatoueurs. Alors est-ce qu’on est réellement foutus ? Quelles sont les possibles solutions pour nous sortir de là ? Est-ce qu’on ne va pas directement vers une interdiction du tatouage ? Comment ça va vraiment se passer à partir du 4 janvier prochain ?

Voici une vidéo qui apporte quelques éléments de réponse.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Essai sur la démologie ou science des peuples européens [Partie 2]

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

David Engels : « En Pologne, le gouvernement tente de prendre en main l’enseignement primaire et secondaire afin d’influencer la jeunesse » [Interview]

Découvrir l'article

International

Une majorité relative d’Européens veulent que l’Ukraine négocie la paix avec la Russie

Découvrir l'article

International

« Patriotes pour l’Europe » : Le manifeste d’Orbán, de Kickl et de Babiš

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

David Engels : « L’Histoire est au centre de ce qui définit notre identité » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, International

Hanan Serroukh : « Les islamistes ont leurs propres lobbies en Europe, structurés et développés ici, avec des financements des institutions européennes »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Politique

Essai sur la démologie ou science des peuples européens

Découvrir l'article

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Romain Petitjean : « Du point de vue de l’Institut Iliade, tous les champs de bataille doivent être investis » [Interview]

Découvrir l'article

International

Europe. Marine Le Pen, Wilders et les leaders d’Identité et Démocratie (ID) discutent d’un éventuel “supergroupe” au Parlement Européen

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky