Le crépuscule des lumières, l’Islam sans voile, la seconde vie d’Eva Braun, La messe de toujours, 1991 : Notre sélection de livres à découvrir pour Noël

Le crépuscule des lumières, l’Islam sans voile, la seconde vie d’Eva Braun, La messe de toujours, 1991 : voici la sélection de livres à découvrir pour Noël

Le crépuscule des lumières

Le cycle des Lumières, ouvert au XVIIIe siècle, a détruit l’Ancien Régime, combattu la religion catholique et triomphé au XXe siècle.

Le progressisme des Lumières a formaté le monde occidental, accumulant les révolutions : égalitarisme, socialisme, révolution communiste, révolution des mœurs, révolution libérale/libertaire. Nous subissons de nos jours une nouvelle révolution « éclairée » : la révolution arc-en-ciel, sociétale et indigéniste, mélange détonnant de Lumières, de déconstruction et de puritanisme américain.

Les Lumières n’ont pas libéré l’homme pour autant : au contraire, elles l’ont transformé en matière première pour un système économique désormais totalement indifférent au bien commun. Elles ont rendu l’homme, esclave de ses pulsions égoïstes. La post-démocratie despotique a détruit la démocratie en Occident. Et les Lumières de la raison n’ont pas débouché sur le progrès des mœurs mais sur le nihilisme, l’obscurantisme politiquement correct, et la guerre de tous contre tous.

Pour cette raison nous vivons le crépuscule des Lumières.

L’Occident est devenu au XXIe siècle la Nef des Fous. Des fous qui donnent aux étrangers les mêmes droits qu’à leurs citoyens et qui pourchassent ceux qui veulent défendre leurs frontières. Des fous qui incitent les hommes à se transformer en femmes ou inversement. Des fous qui promettent de déconstruire la famille. Des fous qui abandonnent leur souveraineté et leur indépendance aux autres pays. Des fous qui croient qu’allumer des bougies suffit à arrêter les criminels. Des fous qui conchient leur propre culture et leur religion et qui n’enseignent plus rien à leur progéniture sinon sa propre détestation.

Les Lumières du XXIe siècle, tel le joueur de flûte de Hamelin, nous entraînent vers la catastrophe civilisationnelle au son du pipeau des « valeurs » inversées.

Il est donc temps de combattre frontalement cette idéologie car, comme l’islamisme, dont elle est d’ailleurs le fourrier en Europe, elle menace la survie de notre civilisation, dans un monde polycentrique de plus en plus instable. Cela signifie qu’il faut avoir le courage de dénoncer sa supercherie et ses fausses évidences.

Michel Geoffroy est énarque, essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polemia ; ancien haut-fonctionnaire, il a publié en collaboration avec Jean Yves Le Gallou le Dictionnaire de Novlangue en 2015. 

A commander chez Via Romana

L’Islam sans voile

Vade-mecum à l’usage de ceux qui ont les yeux « grands fermés »

L’islam, une religion d’amour, de tolérance et de paix ? L’islam, une religion à l’image du catholicisme, qui pourrait se vivre comme une foi purement privée ? Non, répond avec vigueur Alain de Peretti, qui rétablit ici nombre de vérités cachées : l’islam est une religion conquérante, qui a vocation à s’emparer de l’ordre politique et à régenter tous les modes de vie de ses fidèles… tout en mettant au pas les infidèles. Ce vade-mecum remonte aux sources, met clairement en lumière la nature profonde de l’islam et les dangers qu’il fait peser sur notre identité. Face à sa montée en puissance, nul ne pourra désormais plus dire qu’il ne savait pas.

Alain de Peretti est vétérinaire et président de l’association Vigilance halal. Il est notamment l’auteur de Vérités cachées sur la viande halal (Godefroy de Bouillon, 2014).

A commander chez la Nouvelle Librairie

La seconde vie d’Eva Braun

19 avril 1945. L’Armée rouge marche sur Berlin. Adolf Hitler et Eva Braun sont réfugiés dans leur bunker. La fin de règne approche.
Hitler a déjà planifié son suicide, mais pourquoi Eva, sa douce ingénue, devrait-elle subir le même sort ? Le Führer orchestre alors la fuite de sa maîtresse. Et rien ne se passera comme prévu…

Un livre intéressant et intriguant signé Grégoire Péan, chez Robert Laffont

La Messe de toujours

Au cours du sacrifice de la messe « se réalise toute la Révélation, le mystère de la foi, l’achèvement des mystères de l’Incarnation et de la Rédemption, toute l’efficacité de l’apostolat », n’hésitait pas à écrire Mgr Marcel Lefebvre en une formule d’une saisissante intensité.

Le prêtre, le religieux, le missionnaire, l’évêque, le supérieur, le fondateur qu’il a été successivement n’a cessé d’approfondir ce grand mystère du renouvellement non sanglant du sacrifice de la croix qui est, selon ses mots, « le cœur de la théologie, de la pastorale et de la vie de l’Église ».

Le présent ouvrage reprend de façon méthodique tout ce que le prélat a pu dire ou écrire sur la messe, sur ses rites, sur ses prières, sur sa théologie, sur sa spiritualité, sur son esprit, sur sa grâce. On y suit pas à pas l’ordinaire de la messe traditionnelle, puis on examine par contraste le nouvel ordo de la messe promulgué en 1969 par Paul VI.

Le lecteur pourra ainsi découvrir ou redécouvrir, avec profondeur et simplicité, la sainte messe, ce trésor caché, « cet acte de la prière chrétienne le plus sublime ».

A commander chez les éditions Clovis

1991

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Franck Thilliez est l’auteur d’une vingtaine de romans, dont Pandemia, Sharko, Le Manuscrit inachevé, Luca et Il était deux fois. Comptant parmi les cinq auteurs les plus lus en France, il s’affirme comme la référence du thriller français et continue d’alterner one shots et enquêtes menées par son couple phare Lucie Henebelle/Franck Sharko.
Son roman La Chambre des morts (prix SNCF du polar français) a été adapté au cinéma. Et Syndrôme [E] en bande dessinée.
Franck Thilliez est aussi scénariste. Il a créé, avec Niko Tackian, la série Alex Hugo.
Ses livres sont traduits dans le monde entier.

A commander chez Fleuve éditions

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

3 réponses

  1. Un peu d’enfer : Lucifer = Lux Ferrer = porteur de lumière.
    Satan = adversaire, accusateur, diffamateur
    Diable = qui divise et qui trompe. menteur et père du mensonge depuis les
    commencements. Veut se faire l’égal de DIeu.

  2. dès le 18è siècle, les lumières contre les cathos intolérants
    aujourd’hui l’islam conquérant et les mêmes qui se taisent quand ils ne collaborent pas!
    étonnant !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

No data was found

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !