Mellac (29) : Quand une porte-parole EELV ne vote pas le forfait scolaire à Diwan !

A LA UNE

Mardi 07 décembre, le conseil municipal de Mellac dans le pays de Quimperlé était réuni.

En discussion, parmi d’autres dossiers, le forfait scolaire des élèves de la commune scolarisés dans les écoles Diwan du secteur, c’est à dire celle de Bannalec et celle de Quimperlé. Deux élèves de Mellac vont, en effet, à Diwan Bannalec (1 en maternelle et un en primaire, les forfaits étant différents entre maternelle et élémentaire) alors que sept élèves vont à celle de Quimperlé (6 en maternelle et un en élémentaire).

Le calcul du montant forfaitaire se base sur l’ensemble des dépenses de fonctionnement
assumées par la Commune pour les classes élémentaires et maternelles publiques.
Le coût moyen départemental pour un élève du secteur public applicable à la rentrée 2021 a été fixée comme suit :
– 1 603,34 € en maternelle
– 498,36 € en élémentaire

Ce qui fait donc un total de 2 101,70 € à verser par la commune pour l’école Diwan de Bannalec et 4 593,50 € pour celle de Quimperlé. Le total étant de 6 695,20 €.

Les parents d’élèves ont choisi de scolariser leurs enfants dans ces deux écoles en langue bretonne car aucun établissement de la sorte n’existe dans la commune, même si Mellac est signataire de la charte « Ya d’ar Brezhoneg ».

A l’issue du vote, les conseillers d’opposition de la liste « Mellac plus loin » n’ont pas voté ces subventions, préférant se réfugier dans l’abstention (extrait du compte-rendu des délibérations)

Il faut dire que le projet politique de cette liste qui a arraché trois élus aux dernières municipales ne brille pas par son volontarisme en faveur du breton !

Or, dans cette liste « écologiste, citoyenne et solidaire », c’est à dire issue de la gauche moraline, a été élue Séverine Escolan, porte-parole EELV pour le Pays de Quimperlé qui s’était présentée en 2021 sur la liste EELV/UDB conduite par Claire Desmares-Poirrier. Séverine Escolan a pourtant été en charge des affaires scolaires à Mellac lors d’un précédent mandat, elle connait donc l’importance de ces forfaits pour les petites écoles, notamment les écoles associatives Diwan.

Mais qu’importe, les 9 écoliers de Diwan menacent sûrement la pérennité de l’école de Mellac qui porte le nom de… Pierre Jakez Helias.

L’UDB et EELV, pourtant prompts à donner des leçons de moraline à la terre entière n’ont toujours pas réagi à ce vote scandaleux contre la langue bretonne !

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Brest. Un nouveau commandant pour le chasseur de mines Tripartite Andromède

Le vendredi 14 janvier 2022 le vice-amiral Arnaud Provost-Fleury, adjoint organique à Brest de l’amiral commandant la Force d’action...

Eric Zemmour : « Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité »

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende : “Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration...

1 COMMENTAIRE

  1. il y a les bonnes écoles, celles qui pronent l’ilslam par exemple, et les autres, celles qui veulent faire s’épanouir les enfants

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés