Étiquette : udb

L’UDB Jeunes en plein dans le woke !

Les plus anciens ont connu l’UDB « stalinien » avec ses séances d’auto-critiques menées par des profs de géo à colliers de barbe, puis l’UDB « gestionnaire », sur un strapontin pas trop loin du PS, voici désormais l’UDB « woke » ! En effet, grâce à sa succursale « Jeunes » ou « Yaouank » en breton, l’UDB a lui aussi pris le tournant woke, au moment même où

Nantes : il faut acheter des lunettes à Pierre-Emmanuel Marais-Jégat (UDB)

« Récemment, des faits terribles ont eu lieu à Nantes et nous ne pouvons pas faire comme si ces faits n’étaient pas là, comme s’ils n’existaient pas », reconnaît Pierre-Emmanuel Marais-Jégat, co-porte-parole de l’UDB et adjoint au maire de Nantes. Heureusement qu’il est là pour nous rappeler que « l’insécurité et l’immigration ne sont pas deux faces d’un même problème »… (Le Peuple breton,

Vue_de_Morlaix

Manifestadeg eus Montroulez evit al lojeiz : tri o tañsal ha pevar o son’

260 e oant a-benn ar fin ! Gant an emsav broadelour e oa bet toullet un erv frouezhus diwar-benn al lojeiz e Breizh. Diaes eo d’ar strolladoù gall sevel a-du gant seurt temoù neuze e c’helle an emsav mont ar-raok gant ur stourm hag a sell ouzh muioc’h-mui a vretoned. Allas! Lakaet o deus ar c’haochisted o c’hrabanoù war ar

udb

Quand l’UDB se fait même doubler sur l’autonomie

Ce samedi, l’ancien porte-parole de l’Union Démocratique Bretonne (UDB) Kristian Guyonvarc’h publie un commentaire terriblement pathétique sur sa page Facebook. Car Kristian Guyonvarc’h semble découvrir le rassemblement qui aura lieu le 19 novembre prochain à Carhaix « pour une Bretagne autonome » en présence de… Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne (sans la Loire-Atlantique hélas). Jean-Guy Talamoni a également été convié

Logements étudiants

Manifestation pour le logement en Bretagne : une manifestation strictement « gauchiste friendly » !

Les organisations gauchistes bretonnes vendraient parent 1 et parent 2 pour avoir une place dans une manifestation de la CGT ou de la Fédération Anarchiste. C’est dans leur ADN ! Tel des chiens de Pavlov élevés à Rennes 2, ces « révolutionnaires » ont éternellement peur d’être taxés de « fascistes » par l’extrême-gauche française. Partant, ils multiplient les signes de soumission pour faire

A l’UDB, tout est possible…

Situation curieuse au lendemain du premier tour des élections législatives dans la circonscription de Rennes-Cesson-Sévigné. Le résultat donne Laurence Maillart-Méhaignerie (Ensemble-Renaissance), député sortant, en tête (22 630 voix, 41,41 %), devançant Tristan Lahais (Nupes-Génération-s) de mille voix (21 596 voix, 39,51 %). A la cinquième place, on trouve le tandem Mathilde Lahogue (candidate) et Denez Marchand (suppléant) qui représente l’UDB ; leur résultat

blanchiment

Le Conseil régional de Bretagne prend à nouveau 75 000€ aux contribuables pour financer l’immigration

Ce lundi 18 juillet, lors de la commission permanente, le Conseil régional de Bretagne a une nouvelle fois voté une subvention de 75 000€ à SOS Méditerranée. En seulement 2 ans, la Région Bretagne aura pris 230 000€ dans les poches des contribuables de Bretagne pour financer l’immigration. Le Rassemblement national tout comme les élus LR ont voté contre cette

À l’UDB, on ne sait pas sur quel pied danser…

Au départ, les choses semblaient claires. « Via un communiqué, l’UDB a fait savoir qu’elle ne participera pas à la Nupes (…) La fédération Régions et peuples solidaires, dont le parti breton fait partie, n’a, en effet, pas été contactée pour participer aux négociations en cours depuis l’élection présidentielle entre les états-majors de LFI, Génération.s, EELV, PS, PCF, NPA… »

Quand l’UDB découvre les dingueries wokistes [ l’Agora]

Au conseil régional de Bretagne, l’UDB vient de divorcer d’avec les Verts dans une ambiance de casseurs d’assiettes dont la Gauche a le secret. Derrière ce divorce, une « agression viriliste » bien entendu. Agression dont Claire Desmares-Poirrier, la présidente du désormais ex-groupe « Les Ecologistes de Bretagne » se dit avoir été victime le 1er juillet dernier. « L’agresseur » en question serait « l’un des

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

le_gallou_immigration

Enbroerezh : d’ar re o deus komprenet e-barzh an Emsav… [l’Agora]

Un dra fall eo an enbroerezh el live m’eo arruet an traoù bremañ. Boued evit ur brezel-diabarzh hag a darzho deiz pe zeiz ‘m eus aon. Atav ez eus bet estrañjourion e Breizh ha betek n’eus ket pell zo ne oa ket ur gudenn evit hor pobl. E Naoned, Roazhon, Brest, An Orient e oa karterioù « tomm » evel just met,

L’éternel suivisme de la « gauche autonomiste bretonne »

Circonscription après circonscription, candidat après candidat, parfois de manière détournée (« voter contre Macron ») l’UDB appelle à voter pour la NUPES. Dimanche prochain, je voterai @dagodag et @flogourlay pour les #legislatives2022 à #Lorient. Damien m’a assuré de son soutien politique sur les sujets qui sont chers à l’ @UDB__ (autonomie, #bzhg, #reunification, #logement, #Europe). pic.twitter.com/hRgCAmkvUW — Gael Briand (@GaelBriand) June 14,

Rennes : L’UDB appelle à voter pour la NUPES

Les bonnes résolutions n’auront pas duré longtemps : après avoir juré mordicus qu’elle ne soutiendrait pas la NUPES car trop pénétrée du jacobinisme de LFI, l’UDB rivalise de contorsions sémantiques pour être, elle aussi, dans le camp des vainqueurs et appelle donc à voter pour Tristan Lahais, candidat NUPES dans la 2è circo d’Ille-et-Vilaine. Selon l’UDB, ce candidat étiqueté Génération(s),

Législatives : pourquoi les candidats nationalistes bretons n’y arrivent pas ?

1%, 0,78%, 1,3%, est-il besoin de donner l’ensemble des scores des candidats UDB ou Parti Breton (PB) lors de cette élection ? Les deux partis sub-cités ont beau rivaliser de triomphalisme ce matin, on ne peut que sourire devant l’aspect groupusculaire des scores nationalistes bretons. Des « partis 2% » Malgré « sa progression de 17% », le PB est pratiquement partout sous les

morbihan

Morbihan : Paul Molac en e greñvañ, ar vroadelourien en o izelañ

Paul Molac a zo e penn ar jeu ar sul-mañ e reter ar Morbihan gant 37,65% eus ar mouezhioù.  Pezh zo n’eo ket deuet a-benn paotr e lezenn da dizhout ar 50% kerkent hag an dro gentañ evel e 2017. A-eneptañ e vo Rozenn Guegan evit strollad Macron. Tomm eo bet d’he revr rak 35 mouezh a zo etrezi ha

Montroulez : paper-votiñ UDB ebet e-pad ar mintinvezh a-bezh !

Petra zo c’hoarvezhet e-barzh burev votiñ n°3 eus Montroulez disul vintin dremenet ? Ne oa paper-votiñ ebet eus Michel Beaupré, paotr UDB anezhañ. Hervez an advarnerien ne oa ket bet kavet ar paperoù votiñ ganto a-raok 11e45. Un danevell a zo bet savet ha kaset kerkent d’ar prefeti. Ha nullet e vo ar votadeg er 4vet pastell-vro eus Penn-ar-Benn ?

Votadegoù kannad : kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ

El kustum eh eus kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ e kornioù-bro zo. E pastellioù-bro Lannuon ha Gwengamp n’eo ket bet kavet rolloù-mennadoù an UDB er pakadoù kaset d’ar votourion da skouer. On me signale le même problème dans la circonscription de #Lannion. Dites @Prefet22 il faudra aller distribuer notre programme dans les bureaux de vote pour que les électrices et électeurs

Sandrine Le Feur, UDB, Jean-Yves Gontier, PCF, Nupes…député, un CDD en or…

Hyper centralisation – L’UDB n’est pas partie prenante dans l’opération Nupes (Nouvelle union populaire écologique et sociale) dirigée par Jean-Luc Mélenchon. Dans un communiqué, l’UDB explique que « la Bretagne qu’elle promeut est réunifiée et soucieuse de ses langues et de sa culture » (Le Télégramme, Bretagne, samedi 7 mai 2022). Tout ce que déteste « Méluche »… Aux élections législatives, l’UDB présente donc

A quel « Peuple breton » avons-nous affaire ?

Le numéro de mai du mensuel « Le Peuple breton » portait le numéro 700. C’est effectivement en 1964 que les fondateurs de l’UDB lancèrent ce journal qui faisait pauvre – voire feuille de chou – comparé à la formule magazine actuelle. Tout a démarré avec Joseph Martray. Après la Libération, deux anciens militants du PNB (Parti national breton) encouragèrent vivement –

L’UDB Jeunes en plein dans le woke !

Les plus anciens ont connu l’UDB « stalinien » avec ses séances d’auto-critiques menées par des profs de géo à colliers de barbe, puis l’UDB « gestionnaire », sur un strapontin pas trop loin du PS, voici désormais l’UDB « woke » ! En effet, grâce à sa succursale « Jeunes » ou « Yaouank » en breton, l’UDB a lui aussi pris le tournant woke, au moment même où

Nantes : il faut acheter des lunettes à Pierre-Emmanuel Marais-Jégat (UDB)

« Récemment, des faits terribles ont eu lieu à Nantes et nous ne pouvons pas faire comme si ces faits n’étaient pas là, comme s’ils n’existaient pas », reconnaît Pierre-Emmanuel Marais-Jégat, co-porte-parole de l’UDB et adjoint au maire de Nantes. Heureusement qu’il est là pour nous rappeler que « l’insécurité et l’immigration ne sont pas deux faces d’un même problème »… (Le Peuple breton,

Vue_de_Morlaix

Manifestadeg eus Montroulez evit al lojeiz : tri o tañsal ha pevar o son’

260 e oant a-benn ar fin ! Gant an emsav broadelour e oa bet toullet un erv frouezhus diwar-benn al lojeiz e Breizh. Diaes eo d’ar strolladoù gall sevel a-du gant seurt temoù neuze e c’helle an emsav mont ar-raok gant ur stourm hag a sell ouzh muioc’h-mui a vretoned. Allas! Lakaet o deus ar c’haochisted o c’hrabanoù war ar

udb

Quand l’UDB se fait même doubler sur l’autonomie

Ce samedi, l’ancien porte-parole de l’Union Démocratique Bretonne (UDB) Kristian Guyonvarc’h publie un commentaire terriblement pathétique sur sa page Facebook. Car Kristian Guyonvarc’h semble découvrir le rassemblement qui aura lieu le 19 novembre prochain à Carhaix « pour une Bretagne autonome » en présence de… Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne (sans la Loire-Atlantique hélas). Jean-Guy Talamoni a également été convié

Logements étudiants

Manifestation pour le logement en Bretagne : une manifestation strictement « gauchiste friendly » !

Les organisations gauchistes bretonnes vendraient parent 1 et parent 2 pour avoir une place dans une manifestation de la CGT ou de la Fédération Anarchiste. C’est dans leur ADN ! Tel des chiens de Pavlov élevés à Rennes 2, ces « révolutionnaires » ont éternellement peur d’être taxés de « fascistes » par l’extrême-gauche française. Partant, ils multiplient les signes de soumission pour faire

A l’UDB, tout est possible…

Situation curieuse au lendemain du premier tour des élections législatives dans la circonscription de Rennes-Cesson-Sévigné. Le résultat donne Laurence Maillart-Méhaignerie (Ensemble-Renaissance), député sortant, en tête (22 630 voix, 41,41 %), devançant Tristan Lahais (Nupes-Génération-s) de mille voix (21 596 voix, 39,51 %). A la cinquième place, on trouve le tandem Mathilde Lahogue (candidate) et Denez Marchand (suppléant) qui représente l’UDB ; leur résultat

blanchiment

Le Conseil régional de Bretagne prend à nouveau 75 000€ aux contribuables pour financer l’immigration

Ce lundi 18 juillet, lors de la commission permanente, le Conseil régional de Bretagne a une nouvelle fois voté une subvention de 75 000€ à SOS Méditerranée. En seulement 2 ans, la Région Bretagne aura pris 230 000€ dans les poches des contribuables de Bretagne pour financer l’immigration. Le Rassemblement national tout comme les élus LR ont voté contre cette

À l’UDB, on ne sait pas sur quel pied danser…

Au départ, les choses semblaient claires. « Via un communiqué, l’UDB a fait savoir qu’elle ne participera pas à la Nupes (…) La fédération Régions et peuples solidaires, dont le parti breton fait partie, n’a, en effet, pas été contactée pour participer aux négociations en cours depuis l’élection présidentielle entre les états-majors de LFI, Génération.s, EELV, PS, PCF, NPA… »

Quand l’UDB découvre les dingueries wokistes [ l’Agora]

Au conseil régional de Bretagne, l’UDB vient de divorcer d’avec les Verts dans une ambiance de casseurs d’assiettes dont la Gauche a le secret. Derrière ce divorce, une « agression viriliste » bien entendu. Agression dont Claire Desmares-Poirrier, la présidente du désormais ex-groupe « Les Ecologistes de Bretagne » se dit avoir été victime le 1er juillet dernier. « L’agresseur » en question serait « l’un des

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

le_gallou_immigration

Enbroerezh : d’ar re o deus komprenet e-barzh an Emsav… [l’Agora]

Un dra fall eo an enbroerezh el live m’eo arruet an traoù bremañ. Boued evit ur brezel-diabarzh hag a darzho deiz pe zeiz ‘m eus aon. Atav ez eus bet estrañjourion e Breizh ha betek n’eus ket pell zo ne oa ket ur gudenn evit hor pobl. E Naoned, Roazhon, Brest, An Orient e oa karterioù « tomm » evel just met,

L’éternel suivisme de la « gauche autonomiste bretonne »

Circonscription après circonscription, candidat après candidat, parfois de manière détournée (« voter contre Macron ») l’UDB appelle à voter pour la NUPES. Dimanche prochain, je voterai @dagodag et @flogourlay pour les #legislatives2022 à #Lorient. Damien m’a assuré de son soutien politique sur les sujets qui sont chers à l’ @UDB__ (autonomie, #bzhg, #reunification, #logement, #Europe). pic.twitter.com/hRgCAmkvUW — Gael Briand (@GaelBriand) June 14,

Rennes : L’UDB appelle à voter pour la NUPES

Les bonnes résolutions n’auront pas duré longtemps : après avoir juré mordicus qu’elle ne soutiendrait pas la NUPES car trop pénétrée du jacobinisme de LFI, l’UDB rivalise de contorsions sémantiques pour être, elle aussi, dans le camp des vainqueurs et appelle donc à voter pour Tristan Lahais, candidat NUPES dans la 2è circo d’Ille-et-Vilaine. Selon l’UDB, ce candidat étiqueté Génération(s),

Législatives : pourquoi les candidats nationalistes bretons n’y arrivent pas ?

1%, 0,78%, 1,3%, est-il besoin de donner l’ensemble des scores des candidats UDB ou Parti Breton (PB) lors de cette élection ? Les deux partis sub-cités ont beau rivaliser de triomphalisme ce matin, on ne peut que sourire devant l’aspect groupusculaire des scores nationalistes bretons. Des « partis 2% » Malgré « sa progression de 17% », le PB est pratiquement partout sous les

morbihan

Morbihan : Paul Molac en e greñvañ, ar vroadelourien en o izelañ

Paul Molac a zo e penn ar jeu ar sul-mañ e reter ar Morbihan gant 37,65% eus ar mouezhioù.  Pezh zo n’eo ket deuet a-benn paotr e lezenn da dizhout ar 50% kerkent hag an dro gentañ evel e 2017. A-eneptañ e vo Rozenn Guegan evit strollad Macron. Tomm eo bet d’he revr rak 35 mouezh a zo etrezi ha

Montroulez : paper-votiñ UDB ebet e-pad ar mintinvezh a-bezh !

Petra zo c’hoarvezhet e-barzh burev votiñ n°3 eus Montroulez disul vintin dremenet ? Ne oa paper-votiñ ebet eus Michel Beaupré, paotr UDB anezhañ. Hervez an advarnerien ne oa ket bet kavet ar paperoù votiñ ganto a-raok 11e45. Un danevell a zo bet savet ha kaset kerkent d’ar prefeti. Ha nullet e vo ar votadeg er 4vet pastell-vro eus Penn-ar-Benn ?

Votadegoù kannad : kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ

El kustum eh eus kudennoù er goloioù-lizher kabaliñ e kornioù-bro zo. E pastellioù-bro Lannuon ha Gwengamp n’eo ket bet kavet rolloù-mennadoù an UDB er pakadoù kaset d’ar votourion da skouer. On me signale le même problème dans la circonscription de #Lannion. Dites @Prefet22 il faudra aller distribuer notre programme dans les bureaux de vote pour que les électrices et électeurs

Sandrine Le Feur, UDB, Jean-Yves Gontier, PCF, Nupes…député, un CDD en or…

Hyper centralisation – L’UDB n’est pas partie prenante dans l’opération Nupes (Nouvelle union populaire écologique et sociale) dirigée par Jean-Luc Mélenchon. Dans un communiqué, l’UDB explique que « la Bretagne qu’elle promeut est réunifiée et soucieuse de ses langues et de sa culture » (Le Télégramme, Bretagne, samedi 7 mai 2022). Tout ce que déteste « Méluche »… Aux élections législatives, l’UDB présente donc

A quel « Peuple breton » avons-nous affaire ?

Le numéro de mai du mensuel « Le Peuple breton » portait le numéro 700. C’est effectivement en 1964 que les fondateurs de l’UDB lancèrent ce journal qui faisait pauvre – voire feuille de chou – comparé à la formule magazine actuelle. Tout a démarré avec Joseph Martray. Après la Libération, deux anciens militants du PNB (Parti national breton) encouragèrent vivement –

À LA UNE

Le vent se lève à Dublin (Irlande). De nouvelles manifestations contre l'immigration et l'accueil de migrants à Finglas et East Wall
Chasse aux dealers en Irlande du Nord. 60 membres d'un gang criminel exposés sur Internet
A la découverte des Saints Bretons. Le 2 février c'est la saint Goal (Gudwal)
Les doux moments de Bruges