Ecosse. Sandrine Rousseau salue la décision de Nicola Sturgeon de « gracier les sorcières »

A LA UNE

On peut légitimement se demander le lien existant entre écologie, protections périodiques et sorcières brûlées en Ecosse au XVIè et XVIIIè siècle…

La leader écolo-wokiste Sandrine Rousseau l’a, elle, trouvé dans un tweet saluant la décision de Nicola Sturgeon, première ministre écossaise SNP, de gracier l’été prochain les 2600 personnes, en très grande majorité des femmes, condamnées à mort pour sorcellerie entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Le Scotland’s Witchcraft Act qui fût mis en application durant 3 siècles à l’initiative de la reine (anglaise !) Elisabeth 1er aura effectivement traumatisé l’Angleterre et l’Ecosse et leur réhabilitation prochaine est consécutive à la pression acharnée de la campagne Witches of Scotland qui oeuvre depuis deux ans auprès des parlementaires écossais en s’inspirant… du mouvement féministe #MeeToo. La décision de l’exécutif écossais fait suite à un précédent de la Chambre des représentants du Massachusetts aux États-Unis qui a proclamé innocentes les victimes du procès des sorcières de Salem en 2001 !

Pourtant « l’écologie politique et sociale » aurait d’autres combats plus intéressants à mener sur des sujets « parallèles », tels que le remboursement de l’ostéopathie ou de certaines médecines douces ou alternatives par la Sécurité Sociale.

Hélas, Sandrine Rousseau qui « préfère les femmes qui jettent des sorts aux ingénieurs qui construisent des EPR » et qui appelle à l’Union des Sorcières de tous les pays, préfère se concentrer avec emphase sur cette nouvelle victoire du néo-féminisme : réhabiliter des sorcières écossaises du XVIè siècle. Etrange victoire qui enfonce ainsi encore plus l’écolo-gauchisme français dans l’ésotérisme politique le plus abscons…

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Brest. Un nouveau commandant pour le chasseur de mines Tripartite Andromède

Le vendredi 14 janvier 2022 le vice-amiral Arnaud Provost-Fleury, adjoint organique à Brest de l’amiral commandant la Force d’action...

Eric Zemmour : « Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité »

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende : “Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration...

4 Commentaires

  1. Mince ! Si on m’avait dit un jour que je donnerais raison à Sandrine Rousseau ! Mais c’est uniquement sur le sujet de la réhabilitation des sourcières (« sorcières »), ces milliers de pauvres femmes torturées et brulées uniquement parce qu’elles véhiculaient des pratiques « païennes » non approuvées par l’Eglise !
    C’était souvent de belles femmes qui troublaient les tartuffes en soutanes…et on en a fait des vieilles femmes hideuses aux nez crochus chevauchant des balais.
    De même (rien à voir), l’Eglise a mis des cornes (celles du diable) sur les casques des méchants Vikings qui n’en avaient jamais portées !
    Pour le reste, Sandrine Rousseau est une timbrée wokiste nauséabonde (un terme affectionné par cette engeance gauchiste !) qui mérite davantage la camisole de force que le bûcher !

  2. C’est à ça qu’on mesure quels sont les défis majeurs de notre époque. Il faut quand même que Mme Rousseau nage dans le bonheur de bourgeoise qu’elle est pour rebondir sur des sujets aussi anachroniques. On pourrait en dire autant de Nicola Sturgeon pour dévoyer ainsi d’autres combats bien plus nécessaires pour gagner l’indépendance de Ecosse. face à leur perfide voisin.

  3. Et dire que cette personne a failli être désignée comme candidate à la présidence ! Quand donc les paris seront ils ouverts pour désigner les extravagances les plus remarquables qui marquent l’époque actuelle ?

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés