Extension de l’IVG : La génération Pro vie dans la rue dimanche 16 janvier 2022

Dimanche 16 janvier, la génération pro vie s’était donnée rendez-vous à Paris pour défendre une société où les petits et les fragiles sont protégés. C’était la quinzième édition de cette marche pour la vie.

UNE MANIFESTATION PACIFIQUE ET BON ENFANT

Dans le contexte du débat mercredi 19 à l’Assemblée nationale  de la proposition de loi Gaillot , des milliers (20 000 selon les organisateurs) de personnes avaient courageusement bravé le mauvais temps, le froid et la pandémie. Elles s’étaient mobilisées pour dire Oui à la Vie.

Dès 13h30, la foule, composée de nombreux étudiants, lycéens et jeunes familles, s’est chauffée la voix avec le chanteur compositeur vendéen Patrice Martineau. Il est venu apporter son soutien en interprétant quelques uns de ces derniers titres et son célèbre « Vie de Famille ». Etaient présents également Charles Millon, Tugdual Derville …

Le défilé s’est ensuite élancé vers les Invalides au rythme des slogans comme  « arrêtez d’emmerder les Embryons », « Gaillot, ta loi on en veut pas » ou encore « protéger le faible, ça s’est fort » et « 2022, je vote pour la vie ».

La marche s’est déroulée dans le calme dans un esprit familial, joyeux et bon enfant malgré la gravité des dispositions de cette proposition de loi.

Retrouvez le reportage de VA + avec des interviews et un résumé de la manifestation en images  :

UNE PROPOSITION DE LOI DANGEREUSE

Rappelons-en le contenu :

  • L’allongement dû délais l’égale de l’IVG de 12 à 14 semaines
  • L’allongement des ivg à domicile de 5 à 7 semaines
  • La pratique d’une ivg chirurgicale par une sage-femme jusqu’à 10 semaines de grossesse
  • La suppression dû délais de 48h de réflexion entre les deux consultations d’IVG pour les mineures.

N’y a t il une véritable contradiction dans une société qui se veut plus inclusive avec les personnes porteuses de handicap ?

C’est une question qui sera posée aux candidats à la présidentielle; candidats dont aucun n’a fait le choix de se déplacer pour dire oui à la vie.

UNE PROVOCATION FEMEN

Comme d’habitude, quelques Femen aux seins nus sont venus provoquer les défenseurs de la Vie, incident parfaitement géré par le millier de bénévoles venus encadrer la manifestation.

Il est notable que  Laurence Rossignol, vice-présidente du Sénat, ancien ministre des Droits des femmes, a salué leur prétendu courage.

Marthe Kermay

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. quid de cette loi autorisant l’avortement jusqu’à neuf mois de grossesse si est évoqué la détresse psychique de la mère, assassinat d’un enfant de neuf mois!!!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !