Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

justice

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l’immigration – et qui valide les propos de ceux qui dénoncent le dysfonctionnement total de l’Etat en matière d’expulsion des immigrés.

Un migrant tunisien était jugé mercredi 26 janvier à Lorient. Il s’était échappé du centre de rétention où il était, pour ne pas être expulsé dans son pays.

Au tribunal, ce dernier plaide vouloir rester en France avec sa famille. Il est arrivé en 2014, travaille dans le bâtiment, a une petite fille. Suffisant pour ne plus l’expulser selon les autorités judiciaires.

Et pourtant, arrivé depuis à peine 7 ans dans le pays, il a déjà trois mentions à son casier judiciaire, pour des vols.

Au final, le tribunal l’a condamné à six mois de prison avec un sursis probatoire de 18 mois. Et il restera donc sur notre territoire, sans y avoir été convié par la population française, qui manifestement, n’a plus voix au chapitre en matière de souveraineté ou d’immigration.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !