La danse du Gorille, Une histoire du communisme, Les têtes baissées, La guerre de Vendée, La déroute des Idées : la sélection littéraire de la semaine

lecture

La danse du Gorille, Une histoire du communisme, Les têtes baissées, La guerre de Vendée, La déroute des Idées : voici la sélection littéraire de la semaine.

La danse du Gorille

Trouble dissociatif de l’identité. Ou, plus communément, schizophrénie. C’est le mal avec lequel Sandrone, un chasseur de primes à l’ironie mordante, a dû se construire. Il est le Gorille. Mais dans les recoins de son cerveau se cache l’Associé, son double, un tueur sans pitié. Si cette cohabitation forcée n’a jamais été simple, l’Associé se fait discret depuis qu’il a quitté sa ville natale.

La mort soudaine d’un ami sonnera la fin de la trêve. Sandrone doit rentrer à Milan. Une cité gangrenée par les guerres de gangs où s’affrontent dealers, militants, entrepreneurs véreux et policiers corrompus. Le Gorille est bien un animal de ce zoo-là, prêt à tout pour fuir ses démons, même à vendre son âme…

Un excellent thriller. A commander chez Robert Laffont.

Une histoire du communisme

Voici le premier récit complet de la plus grande aventure politique du XXe siècle : celle qui a porté les plus folles espérances et qui a conduit à la plus terrible catastrophe humaine de tous les temps, par sa durée et son ampleur. Le communisme n’a pas seulement régné sur une trentaine de pays et régi la vie de plus d’un tiers de l’humanité, il a également occupé la plupart des esprits pendant des décennies, aux quatre coins du monde. Nulle autre idéologie, nul autre système politique n’a connu dans l’histoire une si foudroyante expansion.

Comment expliquer ce succès, à quoi correspond-il, de quelle manière le communisme a-t-il triomphé, pourquoi a-t-il partout échoué, pour quelles raisons tant de vies humaines ont-elles été sacrifiées en son nom ? Seule une histoire mondiale de cette épopée permet de répondre à ces questions, de comprendre à la fois ce siècle communiste et l’héritage qu’il nous a laissé.

D’octobre 1917 à la Révolution industrielle chinoise, de la collectivisation des campagnes à l’industrialisation menée à marche forcée, de la pénurie généralisée à la culture bâillonnée, de l’enfermement des peuples aux camps de concentration, tous les aspects de la réalité communiste sont ici racontés, analysés, mis en perspective.

Une trilogie indispensable. Par Thierry Wolton.

A commander chez Tempus

Les têtes baissées

Un roman social qui nous plonge dans le quotidien des employés d’abattoir.

« Elle a l’indignation contagieuse. Dans l’usine, une fois la journée achevée, Emma est la seule à prendre des photos des combinaisons maculées d’hémoglobine déposées dans le grand bac à laver. Elle envoie ces clichés à des proches. Pourvu qu’ils comprennent qu’il y a ceux qui en bavent dans leur chair, et les autres. Ceux qui triment quelques mois, et ceux qui sont cimentés à ce malheur toute leur vie. Êtes-vous au-dessus ou au-dessous du seuil de pénibilité ? »

Ils s’appellent Emma, Ronan, Farid, Carole. Dans la symphonie métallique des moteurs et des scies, au rythme pervers de la répétition et des cadences à tenir, ils sont les petites mains d’une industrie vorace : AgroPig, l’abattoir du bourg. Une de ces cités françaises qui a l’usine pour coeur battant, centre névralgique d’un monde qui tente de se maintenir à flot. Bientôt, ils vont se heurter à un espoir qui se perd, une peur qui s’installe.

Fresque composite et roman social haletant, Les Têtes baissées est le récit d’un drame populaire, au plus près du quotidien qui vacille et des êtres que rien ne semble vouloir épargner.

A commander chez Robert Laffont

La guerre de Vendée

La Guerre de Vendée du chanoine Billaud est une histoire de la Vendée militaire accessible à tous : une œuvre de vulgarisation au vrai sens du terme, « d’une vulgarisation éclairée, compétente, œuvre d’un historien capable de dominer un immense sujet », écrivait, en 1968, Tony Catta dans Lecture et Tradition.

L’auteur nous entraîne sur les pas de l’Armée catholique et royale, des stupéfiants triomphes du printemps 1793 à la tragique Virée de Galerne et à ses terribles lendemains. Il fait revivre l’histoire d’un peuple fidèle, fauché par les colonnes infernales, bras armé d’une République dont le dessein était génocidaire – nous le savons aujourd’hui grâce aux travaux de Reynald Secher qui préface la présente édition. Ce peuple fidèle qui toujours se relève. Dans la lutte armée, à l’appel de Charette et Stofflet. Dans la paix religieuse recouvrée, par la vertu du sang des martyrs.

Ce sang n’a pas été répandu pour rien. Le sacrifice des héros de Vendée nous exhorte à demeurer toujours fidèles. Cet ouvrage nous aidera à mieux conserver leur mémoire et l’histoire ainsi restituée nous sera maîtresse de vie. « Semper fidelis ! »

A commander chez Chire

La déroute des Idées

Nous sommes devenus incapables de penser politiquement. Nous pensons par clichés, par « ressenti » attifé en idées et ne voulons pas voir qu’à travers les gesticulations de la télévision, les faux débats, nous vivons une véritable déroute intellectuelle.

Nous laissons des marionnettes, les intellos, donner voix à nos « ressentis ». Nous nous déchargeons sur eux de notre devoir d’intelligence. Or, ces intellos nous trahissent en glapissant qu’ils aident.

Il suffit pourtant de peu pour casser l’élan de la bêtise et de la prétention. Il suffit de résister. Pour résister il faut des armes et c’est à cela que les idées servent. Il faut aussi que les intellectuels se retirent derrière les idées, qu’ils soient modestes, qu’ils cessent d’être des poseurs, qu’ils laissent certaines idées monter au front.

C’est le propos de ce livre : un appel aux idées contre les « intellectuels », un appel à résister à ce et ceux qui nous mettent en déroute, un appel à commencer à penser – politiquement.

Un excellent ouvrage, reviviviant, par PHILIPPE-JOSEPH SALAZAR.

Normalien, philosophe et essayiste, il est connu pour ses ouvrages percutants en rhétorique politique, entre autres sur l’islam radical, Paroles armées (Prix Bristol des Lumières 2015) et sur la mouvance identitaire internationale (Suprémacistes, 2020). Il a également présenté, en français, le Rapport Vérité et Réconciliation, préfacé par le Nobel de la Paix Mgr Desmond Tutu (Amnistier l’apartheid, 2005). Il est titulaire de la chaire de rhétorique de la faculté de Droit du Cap, en Afrique du Sud.

A commander chez Piranha.

Crédit photo : [cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS