Dinan : de nouvelles caméras de surveillance pour lutter contre l’insécurité

Le maire « phillippiste » (partisan d’Edouard Philippe) de Dinan, Didier Lechien, n’est pas un farouche partisan de la vidéo-surveillance mais l’évidence commande : la délinquance est en explosion et surtout change de forme dans la cité du Poudouvre et l’installation de nouvelles caméras à certains endroits-clefs est devenue nécessaire.

Les nouveaux équipements prendront donc place à la liaison entre la rue de la cordonnerie, la rue de la chaux et la rue du fossé (par la rue de la Ferronnerie), la rue de la chaux, le square du colombier et les entrées du jardin du val Cocherel (celle par la promenade des petits fossés et celle par la rue A. Le Braz) ainsi qu’au parking Thiers.

A Dinan, il y avait déjà 90 caméras de surveillance (la majorité dans des parkings), ces nouvelles seront cependant installées en plein centre-ville où des faits de délinquance inquiétants ont eu lieu ces derniers temps. Parmi eux des tirs de mortiers sur les gendarmes, phénomène autrefois réservé aux banlieues de l’immigration. Mais l’immigration, notamment illégale, a également gagné Dinan…

Selon Christine Massart, élue en charge de la prévention de la délinquance et de la protection civile citée par Le Petit Bleu des Côtes d’Armor les chiffres de l’année dernière étaient globalement bons : 258 faits d’atteintes aux biens ont été constatés (contre 405 en 2020) dont 42 destructions ou dégradations de biens (contre 58), 32 cambriolages (contre 38), 45 vols de ou dans des véhicules (contre 130). Par contre, rien sur les atteintes aux personnes.

Et c’est là que le bât blesse car la violence envers les personnes est en augmentation et les faits constatés sont de plus en plus graves. On est loin des bagarres d’ivrognes d’autrefois, le trafic de drogues connaît également un certain développement.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. les destructeurs, voleurs, casseurs, bruleurs de poubelles passeront devant un juge qui les sermonera
    quant aux automobilistes qui oublient de mettre leur clignotant pour tourner à droite, ils auront un pv de 135€

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS