Ensauvagement de la France. Dimitri Pavlenko (Europe 1) et Judikael Hirel (Le Figaro) directement confrontés à l’islamisation et à l’insécurité [Vidéo]

Pavlenko

L’insécurité et l’islamisation du pays, des milliers de Français les subissent chaque jour. Des phénomènes auxquels deux journalistes, Dimitri Pavlenko (Europe 1) et Judikael Hirel (Le Figaro), ont été directement confrontés.

Le fils de Dimitri Pavlenko traité de « halouf » à la cantine

L’ensauvagement de la France a atteint un tel niveau qu’il n’épargne désormais plus certains journalistes et autres figures des médias que les croyances communes présentent souvent, mais parfois à tort, comme étant « privilégiés ». Il en va ainsi du journaliste d’Europe 1 Dimitri Pavlenko, que les téléspectateurs de la chaîne CNews connaissent également bien puisqu’il est régulièrement présent sur le plateau de Christine Kelly dans l’émission Face à l’info.

Réagissant au témoignage du jeune Nolan, élève de sixième scolarisé dans un collège privé de Roubaix qui est apparu à l’écran dans l’émission « Sept à Huit » sur TF1 dimanche 20 février en expliquant être harcelé par plusieurs de ses camarades pour la simple raison qu’il mangeait du porc, Dimitri Pavlenko a révélé sur CNews le 22 février qu’il avait lui aussi « connu l’expérience du petit Nolan ».

Plus précisément, c’est son fils qui a pu expérimenter les « joies » du « vivre ensemble » en confiant un jour au retour de l’école qu’il s’était « fait traiter de  »halouf » [NDLR : « porc » en arabe] à la cantine ». Loin d’être un acte isolé, cette situation est, selon le journaliste d’Europe 1, « arrivée tout le temps ».

Cependant, tandis que Dimitri Pavlenko et son fils étaient en droit d’obtenir une réaction de la part de l’établissement scolaire en question, le chroniqueur de CNews a précisé qu’il n’a « pas reçu le soutien de l’équipe éducative ». Avec à la clé la conséquence prévisible pour n’importe quels parents dotés d’un peu de bon sens et des moyens financiers pour le faire : « On a changé l’enfant d’école. On avait le pouvoir de changer et on l’a fait ».

Cette capacité à échapper à la réalité dystopique de certaines écoles françaises (où le Grand Remplacement n’a rien d’une théorie complotiste) en changeant son enfant d’établissement, Dimitri Pavlenko concède qu’elle n’est pas donnée à tout le monde, ce qui est « tragique » selon lui. Quant aux conclusions du journaliste sur cette affaire, elles s’imposent d’elles-mêmes : « La fameuse mixité sociale ne fait que s’éroder avec le temps » tandis que plusieurs familles ont, comme la sienne, « fui le quartier, et concentré encore davantage le problème d’une certaine manière ».

Un journaliste du Figaro raconte son lynchage dans le métro

Après la confrontation avec la réalité de l’islamisation de la France par Dimitri Pavlenko, un autre journaliste, Judikael Hirel, officiant quant à lui au Figaro, a raconté dans une tribune, ce même 22 février à l’occasion de la Journée européenne des victimes, le cauchemar qu’il a vécu le 13 novembre 2017.

C’est en effet à cette date qu’il a subi une très violente agression physique dans le métro parisien. Après être intervenu lors d’une altercation entre un homme et une jeune femme, Judikael Hirel se fera attaquer par derrière quelques minutes plus tard par l’individu. Une avalanche de coups telle qu’il sera laissé pour mort dans un couloir de métro et ressortira sur une civière avec 15 fractures à la tête, le visage émietté à coups de pied par l’assaillant. Ce traumatisme, le journaliste du Figaro le porte aujourd’hui encore dans sa chair puisque son visage contient une myriade de microplaques de titane sous la peau afin de tenir les os. Son témoignage sur CNews le 23 février est éloquent :

Sur la fuite des familles d’origine européenne quittant les quartiers en proie à l’islamisation et à l’insécurité, nous abordions sur Breizh-info dès 2017 la question du « White flight », devançant de près de cinq ans l’évocation (du bout des lèvres) du sujet sur les plateaux de télévision et dans la presse mainstream :

Immigration. Y-a-t-il un « white flight » en France ?

Crédit photo : capture YouTube III (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS