La réalité virtuelle au chevet du patrimoine breton. Glad Breizh n°4 sort en kiosque

La réalité virtuelle au chevet du patrimoine breton. Tel est le sujet du dossier central de Glad Breizh, le Patrimoine Breton, qui sort son 4ème numéro.

Retrouvez ci-dessous l’éditorial d’Eric Leost, le sommaire, ainsi qu’un texte d’Arnaud Berthou.

Voici le numéro 4 du PATRIMOINE BRETON, nous sommes en 2022, « la guerre… » est-elle finie ? Ayons confiance, croyons en nous. Et nous seuls. Le numéro 5 sortira fin juin, puis le 6 en novembre.

Ce numéro est en retard, il était prévu pour Noël. Cela est dû, entre autres, à une innovation, un nouveau « Chemin » que nous empruntons. Le chemin numérique. En effet, notre sous-titre, « MONUMENTAL INVENTAIRE » va se traduire par une base de données photos à 360°. Que chacun, sur la planète pourra visiter afin de découvrir nos trésors patrimoniaux.

Un prototype dédié à la chapelle Saint Yves, restaurée et inaugurée fin janvier à Vannes, est déjà en ligne. Vous pourrez, après avoir téléchargé une appli dédiée, scanner le QR Code ci-dessous et ainsi visiter la chapelle, sur votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur.

De sa crypte incroyable jusqu’à son observatoire astronomique, cette visite vous offrira une vue imprenable à 360°, du cœur de Vannes jusqu’au golfe du Morbihan. Des textes en incrustation agrémentés de photos / détails complèteront ainsi l’édition papier. A partir du Numéro 5, le site internet va se déployer, en Bretagne historique, évidemment. Nous sommes fiers de ce nouveau challenge breton.

Quant à la deuxième partie du sous-titre du magazine « CHEMINS DE NOTRE IMAGINAIRE », ce sera dorénavant une nouvelle chronique. Complétant celle de l’ami Patrick Mahé qui y rédige depuis le début « LA MEMOIRE DE NOS PERES.

« LES CHEMINS DE MON IMAGINAIRE » c’est une carte blanche confiée à des personnes ayant œuvré au développement culturel et économique du Pays. C’est Jean-Jacques Goasdoue qui essuie les plâtres. Ce cher Jean-Jacques, la première personne du mouvement breton à nous avoir appelé pour demander, avec l’accent bigouden mar plij’ ! « Hé mignon, qu’est-ce que c’est encore que cette nouvelle revue, gast… ». Il fait désormais partie de la famille, à vie.

Je remercie enfin Géraldine Fray, gérante à Josselin de l’Eurl Fray, pour l’autorisation de publier les photos de Hélène Marie Hurel et Marie Smaniotto, restauratrices de la chapelle Saint-Yves. Cette entreprise a œuvré en sous-traitance pour l’Atelier Régional de Restauration.

Bonne visite !

Pour visiter la chapelle Saint-Yves, scanner ce QR Code avec votre téléphone, après avoir téléchargé une appli dédiée (ou cliquez ici)

Dans le sens de Noël vers la renaissance,

Par Arnault Berthou,
Alors que j’écris ces lignes, le soleil s’est arrêté dans sa course, dans ce long moment suspendu qu’on nomme solstice d’hiver. Noël vient avec le nouveau soleil, une renaissance.
A l’heure des voeux pour l’an neuf, tablons donc sur les signes d’une renaissance, culturelle et spirituelle, nationale
Nos ancêtres ont doté la Bretagne d’un patrimoine exceptionnel qui jalonne notre terre, nous réunit et façonne une âme collective, le cadeau d’une source à laquelle se rafraîchir et puiser. Des merveilles nous relient à nos morts et témoignent de leur grandeur. « Nous sommes assis sur des épaules de géants », pour reprendre la formule de Bernard de Chartres. Il s’agit de s’appuyer sur cette richesse pour mieux s’élever et voir ainsi plus loin, bâtir des perspectives pour notre Bretagne.
Au sein des enclos paroissiaux où le regretté Guy Leclerc à guetté la présence de Dieu, se révèle tout particulièrement le génie des anciens. Les villages apparemment les plus humbles et les plus reculés regorgent de chefs-d’œuvre témoignant d’un dynamisme et d’une grandeur passée. Le livre de Guy Leclerc ouvre notre chemin d’hiver au pays des merveilles.
Ces enclos de Dieu constituent le décor de jeunesse de celui qui fut peut-être notre plus grand poète.  Xavier Grall est né sur cette terre léonarde particulièrement riche de ce patrimoine religieux. Nous commémorons sa disparition, 40 ans déjà. Il manque terriblement par sa hauteur de vue, la puissance de ses visions. Elles nous éclairent en profondeur.
Et la course du soleil reprend. On souhaite donner à Noël des prolongements, En guise de cadeau, si beau, Sophie de Gourcy nous introduit auprès d’un Nouveau-Né, gloire du musée de Rennes, le chef-d’œuvre de Georges de La Tour. Baignés de la plus belle lumière qui révèle une nativité où l’on croit reconnaître la Vierge Marie et l’enfant Jésus, la mère et le fils sont veillés par une Mamm Goz, Sainte Anne, si vénérée en Bretagne. Du fils émane le rayonnement divin…
Ces Vierges à l’Enfant parcourent l’œuvre du peintre Xavier de Langlais qui au long du 20ème siècle a donné une modernité à la ferveur bretonne. L’artiste majeur, membre éminent des Seiz Breur, nous conduit sur cette même voie sacrée. Et nous restons à l’affût des signes d’un réveil. La renaissance de la chapelle Saint Yves après des années de restauration fait battre plus fort le cœur de Vannes, ancienne capitale des ducs de Bretagne…
Avec Xavier Grall, on se prend à rêver :

« J’ai rêvé d’un peuple ébloui
De Terre Sainte revenues
Les rois bretons et les bardes
Paysannement
Dans les bombardes
Soufflaient des féeries
Féeriquement
L’hydromel flambait
Dans les bolées
Et dansaient les villages
Sur les collines »

Contact : [email protected]

Pour recevoir le numéro, outre les kiosques, adressez un chèque de 10 euros à l’ordre du PATRIMOINE BRETON à : TI AR VRO / GLAD BREIZH – 3 Esplanade Famille Gabaï – 29000 Quimper 

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !