Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Condamnation à 15 ans de réclusion pour viols sur mineurs à Vannes

Un homme de 37 ans a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle et 20 ans de suivi socio-judiciaire par la cour d’assises des mineurs du Morbihan pour des viols commis sur cinq victimes entre 1999 et 2016.

Le trentenaire, jugé à huis clos, était accusé d’avoir violé des fillettes de sa sphère familiale ou de son entourage, âgées de 7 à 11 ans au moment des faits. Les agressions se sont déroulées à La Réunion, en Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan, à Theix-Noyalo.

Un lourd passé judiciaire

L’homme, qui a déjà été condamné pour des faits de violence et d’exhibition sexuelle, a nié les viols en bloc lors du procès.

Le verdict rendu par la cour d’assises est conforme aux réquisitions de l’avocate générale. L’accusé a été condamné à une peine de 15 ans de réclusion criminelle assortie d’une peine de sûreté de 10 ans et d’un suivi socio-judiciaire de 20 ans.

Le suivi socio-judiciaire permettra de contrôler et d’accompagner l’homme après sa sortie de prison afin de prévenir d’éventuelles récidives.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Condamnation à 15 ans de réclusion pour viols sur mineurs à Vannes”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Qu’est ce que c’est une condamnation à 15 ans de réclusion (Alors que le condamné en fera probablement 10 tout au plus) et un gosse violé, maltraité, et qui traînera toute sa vie le souvenir de la maltraitance subie ?…

    J’ajoute qu’il existe des pays ou l’on applique la peine de mort pour des faits moins scabreux que ceux qui nous sont dévoilés ci-dessus.

  2. Richard dit :

    15 ans de réclusion,c’est 15 ans de prison fermé, et sans rédaction possible ? J’en doute. compte tenu du fait que nos prisons sont déjà surchargées. La décision d’en construire de nouvelles n’a pas été tenue.

  3. louis dit :

    je vois sur le blog des personnes trés dubitatives quand a cette sentence , on oublie qu’en france a la différence des usa le viol n’est pas un délit au 1er degré , la justice estime que la victime a une part de responsabilité ( si !si! c’est comme ça ) et si le violeur est un migrant là c’est open bar pas de condamnation

  4. patphil dit :

    10 ans , ça fait 3 ans par viol, et avec les remises de peine automatique ça ne fera que 2 ans! pourquoi se gêner?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, FOUGERES, Justice, RENNES, ST-MALO, VITRÉ

Ille-et-Vilaine. Le département « champion » de Bretagne pour les vols et cambriolages

Découvrir l'article

Local

Domagné, Saint-Didier, Marpiré..Actes de vandalisme en Ille-et-Vilaine : vigilance accrue dans plusieurs communes

Découvrir l'article

VANNES

Cliscouët à Vannes : Les commerçants dénoncent une situation devenue ingérable

Découvrir l'article

AURAY, Immigration, Local, LORIENT, Social, Société, VANNES

Morbihan : la préfecture reconnaît que l’hébergement d’urgence est sur-saturé par les migrants !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Local, Société, VANNES

Alaer (56) : ar penn-dramm a grede komz doc’h trafikourion, archerion e oe !

Découvrir l'article

ROSTRENEN

Rostrenen. Un roumain condamné à 30 ans de prison pour meurtre et viol

Découvrir l'article

RENNES

Rennes : Un homme entre la vie et la mort après avoir été agressé, deux adolescents roumains arrêtés

Découvrir l'article

QUIMPER

Quimper. 10 ans d’interdiction de territoire et 4 ans de prison ferme pour avoir séquestré un couple sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Politique

Législatives dans le Morbihan. Antoine Oliviero, candidat du RN : « Nous ne pouvons laisser les clés de notre beau pays aux mains de Monsieur Mélenchon et ses amis ! »

Découvrir l'article

ST-MALO

Saint-Malo. Accusé de plusieurs viols…il demande sa remise en liberté pour préserver sa sécurité

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky