Présidentielle 2022 : pour qui vont voter les agriculteurs ?

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la deuxième édition du Baromètre agricole Terre-net Datagri s’est intéressée aux intentions de vote des agriculteurs. Pour les politiques, les tendances de vote de cette catégorie socio-professionnelle sont souvent difficiles à appréhender, d’autant plus que les agriculteurs sont souvent assimilés à la catégorie des indépendants qui inclue également les artisans, les commerçants et les chefs d’entreprise.

Dans cette enquête, ce sont 426 chefs d’exploitation agricole qui ont été interrogés en ligne entre le 14 février et le 6 mars 2022.

Les agriculteurs iraient voter massivement

C’est même une certitude pour 83 % des sondés. A titre comparatif, dans les résultats de l’enquête électorale Ipsos-Sopra Steria menée pour le Cevipof, la Fondation Jean Jaurès et Le Monde, sur l’ensemble des Français, seuls 66 % se disent « certains » d’aller voter. Ce qui n’est pas étonnant car traditionnellement, la participation électorale des agriculteurs est plus importante que celle du reste de la population française.

Pécresse en tête, Zemmour en deuxième position

Pas de révolution en cette veille d’élection présidentielle 2022 : la candidate des Républicains, Valérie Pécresse, arrive en tête avec 30 % des intentions de vote au premier tour. Ceci dit, c’est, pour un candidat de droite, un score plus faible qu’en 2017 : selon un sondage BVA pour Terre-net début avril 2017, François Fillon engrangeait 41,5 % des suffrages agricoles potentiels au premier tour.

Avec 23 % des intentions de vote, Eric Zemmour arriverait en deuxième position chez les agriculteurs. Fortement concurrencée par ce nouveau rival, Marine Le Pen ne recueillerait que 6 % des suffrages.

Le président sortant arriverait quant à lui en troisième position, avec 20 % des intentions de vote des agriculteurs.

Quel que soit le candidat face à elle, Valérie Pécresse l’emporterait au second tour chez les agriculteurs, avec 48 % contre 28 % face à Emmanuel Macron, 62 % contre 22 % face à Marine Le Pen, et 57 % contre 29 % face à Eric Zemmour. Précision : le total ne fait pas 100 % car les sondeurs ont mesuré le taux d’abstention et de bulletins blanc ou nul pour chaque proposition de duel.

Sans la présence de la candidate des Républicains au second tour, en revanche, Eric Zemmour pourrait l’emporter face à Emmanuel Macron, mais la différence est faible, avec 40 % des voix contre 39 % pour le président sortant. Eric Zemmour sortirait également vainqueur d’un duel contre le Marine le Pen, avec 39 % des voix contre 30 % à la candidate du Rassemblement national. Le taux de bulletins blancs ou nuls serait le plus important dans ce cas de figure, à 18 %, tout comme le taux d’abstention qui atteindrait 13 %.

A gauche, seul le programme agricole de Fabien Roussel pourrait séduire

D’après le baromètre agricole, les candidats de gauche ne récolteraient que de très faibles suffrages, 1,5 % pour Jean-Luc Mélenchon (France insoumise), 1,3 % pour Yannick Jadot (EELV), 1,3 % pour Fabien Roussel (PCF). On peut cependant noter que, si l’on s’en tient uniquement aux programmes agricoles, seul Fabien Roussel pourrait séduire les agriculteurs.

S’ils devaient absolument choisir un candidat étiqueté à gauche, ils seraient ainsi 48 % à préférer le candidat communiste. Le moins rassembleur serait Yannick Jadot, qui obtiendrait 6 % des suffrages.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. pour n’importe qui mais allons tous voter !
    en excluant ceux qui nous ont mis dans de beaux draps: ps, lr et surtout larem

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !