Islamisation. Après le reportage de Livre Noir, les élus du Vlaams Belang évoque « La dure réalité de Molenbeek qui ne peut pas être montrée »

Livre Noir a publié courant Mars un nouveau reportage évoquant l’islamisation progressive de Molenbeek, en Belgique. 

Un reportage censuré par les GAFAM, au bout de 20 minutes de diffusion, en direct, et qui a valu à la chaine une censure d’une semaine.

En Belgique, le reportage a tout simplement été éludé par les politiques locaux, ce qui n’a pas surpris les élus du Vlaams Belang qui ont publié un communiqué sur le sujet :

«Le fait que Youtube ait censuré le reportage n’est pas une surprise. Molenbeek a été profondément islamisé pendant des décennies et bien que cela ne puisse pas être dit à voix haute, il ne peut être considéré que comme un territoire pratiquement perdu», affirme le député fédéral du Vlaams Belang Dries Van Langenhove.

«Un territoire perdu est le terme que les réalisateurs du documentaire utilisent à juste titre pour qualifier Molenbeek. C’est le symbole même du territoire perdu pour la civilisation occidentale au profit d’un salafisme qui ne cesse de gagner du terrain», ajoute Dries Van Langenhove.

Ce n’est pas le premier rapport déconcertant sur l’islamisation de cette commune bruxelloise. Il y a dix-sept ans, Hind Fraihi, une journaliste d’investigation avait exploré la commune en caméra cachée pendant plusieurs mois. Elle a démontré que les jeunes musulmans, qui ne montraient aucune volonté d’intégration, étaient aux commandes et considéraient Molenbeek comme une enclave islamique où les infidèles n’étaient pas les bienvenus.

« Malheureusement, les politiciens bien-pensants n’ont jamais réagi à ce genre de sonnette d’alarme et ils ont tranquillement continué à faire l’autruche. Même après que le terroriste Salah Abdeslam ait été hébergé à Molenbeek, là où les djihadistes avaient planifié les attentats à Paris, pratiquement rien n’a été fait. Malgré toutes les promesses du ministre de l’Intérieur de l’époque, Jan Jambon (N-VA), de lancer un nettoyage en profondeur. 

Par soif de pouvoir et intérêt électoral à courte vue auquel s’ajoute un cynisme inouï, les vrais maîtres à Bruxelles, le PS et Ecolo laissent faire. Pas question de gêner leur électorat arabo-musulman. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que la capitale de notre pays et de l’Europe ne soit totalement islamisée. Seul le Vlaams Belang s’y oppose encore. Il appartient aux électeurs de choisir l’avenir de leur ville, la balle est dans leur camp » indiquent les élus du VB.

Pour voir le reportage, c’est ci-dessous :

Pour soutenir et s’abonner à Livre Noir, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS