Référendum en Hongrie. Les Hongrois votent pour protéger les enfants de l’influence LGBTQ, mais le vote n’aura qu’une valeur consultative

Outre les élections législatives, qui ont vu la réélection de M. Orban, les Hongrois étaient en ce 3 avril aussi appelés à se prononcer sur quatre questions dans le cadre d’un référendum sur la la protection de l’enfance :

  • Dans le cadre des établissements publics d’enseignement, approuvez-vous la participation de mineurs sans accord parental à des activités impliquant la présentation de diverses orientations sexuelles ?
  • Approuvez-vous la popularisation à l’intention de mineurs des traitements de réassignation sexuelle ?
  • Approuvez-vous l’accès illimité des mineurs à des contenus médiatiques de nature sexuelle, susceptibles d’influencer leur évolution ?
  • Approuvez-vous l’accès des mineurs à des contenus médiatiques présentant des possibilités de changement de sexe ?

Le Non l’a largement emporté à hauteur de 95%, mais ce résultat ne suffit pas à obliger le Parlement à légiférer, le quorum de 50% du total des votants n’ayant pas été atteint en raison du boycott de ce scrutin par les électeurs d’opposition. Ce résultat conserve néanmoins une valeur consultative et pourra assurément être utilisé politiquement par la coalition gouvernementale pour protéger les enfants de l’influence LGBTQ, à l’inverse des pays Occidentaux qui en font la promotion, à coups de publicité, de films, de séries, et même d’introduction dans des cours d’éducation civique et morale à l’école…

A quand le même référendum en France ?

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !