Élisabeth Lévy : « Derrière ce traitement de l’électorat RN, il y a un mépris social »

Élisabeth Lévy : « Derrière ce traitement de l’électorat RN, il y a un mépris social »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. On peut dire que lorsque le chien de race très pure, du 55 rue du faubourg, reproduit exactement la voix de ses maîtres en disant « dans les gares on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien », on n’est pas dans l’ordre du mépris.

    On serait dans l’ordre du mépris si l’accompagnateur de Brigitte avait dit « dans les gares on croise des gens qui réussissent et des gens qui sont de la merde ».

    Mais avec Là, avec Emmanuel, on est AILLEURS.

    On n’est pas loin des Jardins (près de la Résidence de la Lanterne) du Domaine de Versailles:

    https://www.bfmtv.com/politique/elections/presidentielle/emmanuel-macron-quitte-la-residence-de-la-lanterne-pour-rejoindre-l-elysee_VN-202204250628.html

    Vous savez…

    Les Jardins de Versailles…

    Des Jardins Vers Ailleurs.

    Cela dit, les électeurs du FN ne sont pas rien ; ce sont les abstentionnistes comme moi qui ne sont rien.

    Et qui compte le rester.

    Contre vents & marées.

    Et ce, jusqu’au bout de la Nuit.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS