Santé. Un monde d’allergiques [Reportage]

Comment expliquer la recrudescence des cas d’allergies dans le monde ? Une enquête éclairante sur un problème de santé publique qui avance à bas bruit.

Arachides, pollens, acariens, poils de chat… : ces substances déclenchent des réactions potentiellement graves chez un nombre grandissant de personnes. Rare au début du XXe siècle, la rhinite allergique touche aujourd’hui 20 à 30 % de la population française. Pourquoi nos systèmes immunitaires s’emballent-ils devant des éléments normalement inoffensifs ? La décennie 1960 marque le début de l’augmentation significative des allergies dans le monde. Avènement de la société de consommation, apparition de la nourriture industrielle, mise sur le marché des détergents chimiques : ce nouveau mode de vie perturbe notre système immunitaire, hérité en grande partie du métissage entre Homo sapiens et Néandertaliens. En laboratoire, une expérience montre les conséquences désastreuses que peuvent avoir sur les cellules pulmonaires d’infimes traces de nettoyant restées sur la vaisselle après un lavage en machine. Car, exposées au produit, les barrières cellulaires s’effondrent, laissant la porte ouverte à des hôtes indésirables (allergènes, toxines, virus…). Quand il est surexposé à des substances irritantes, le système immunitaire peut réagir au quart de tour, provoquant éternuements, éruptions cutanées ou, pire, un choc anaphylactique mortel. Le réchauffement climatique, lui aussi, joue un rôle dans la hausse des allergies. Il favorise la prolifération des plantes invasives et augmente la concentration de pollens dans l’air, une situation aggravée par les phénomènes météorologiques extrêmes et la pollution…

Raz-de-marée 

En 2050, quatre milliards de Terriens souffriront d’une forme de maladie allergique. De l’Australie à l’Allemagne en passant par les États-Unis, la France, l’Espagne ou encore les Alpes suisses, Cosima Dannoritzer (Prêt à jeter) décrypte les causes de ce raz-de-marée. Entre immersions en laboratoire, interviews de spécialistes (allergologues, professeurs en génomique humaine, en botanique…) et animations didactiques, son enquête explique avec clarté les mécanismes internes du corps humain, fait le point sur les recherches en cours, notamment de traitements novateurs, et déjoue au passage quelques mythes – éviter certains allergènes ne protège pas notre système immunitaire. À la fois historique, scientifique, médical et environnemental, un éclairage passionnant sur un mal contemporain prenant des proportions épidémiques.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !