Saint-Nazaire : 12 ans de prison pour le Soudanais meurtrier de l’AFPA

La France l’avait accueilli, la Bretagne lui avait offert une formation de soudeur : ce Soudanais de 37 ans aura tué l’un de ses compatriotes pour une dette de 700€.

Le 22 septembre 2019, un commando de cinq hommes, cinq Soudanais, débarque à l’AFPA de Saint-Nazaire pour un règlement de compte : l’un de leur compatriote doit une somme d’argent au meneur de la bande. Or, loin de se laisser faire, le débiteur se rebiffe et résiste à ses créanciers. S’ensuit une course-poursuite à l’intérieur de l’établissement, couteaux en main. Les deux hommes viennent de la même région, quasiment du même village mais la dette non-remboursée a mis l’un d’eux en furie. Pourtant celui-ci finira avec 17cm de lame dans le thorax. Mort quasi-instantanée.

Le meurtrier est originaire du Darfour. Après avoir fuit son pays, il a traversé la Méditerranée après avoir été recueilli au large de la Lybie par l’une de ces multiples associations qui participent à l’envahissement de l’Europe avec la complicité des passeurs. En Italie, il épousera sa cousine germaine « offerte par son oncle ».

Son avocat, Maître Mehdi Abdallah, plaidera longuement la légitime défense pour sauver son client. Le tribunal ne suivra pas son argumentaire et a condamné ce lundi 16 mai le ressortissant soudanais à 12 ans d’emprisonnement. Une peine en deçà de ce que réclamait l’avocat général qui avait demandé 15 ans et l’interdiction définitive du territoire français.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !